Voici la voiture la plus aérodynamique au monde, et elle fonctionne à l’énergie solaire

0

Tunisie Tribune (voiture la plus aérodynamique au monde) – La Lightyear 0 ne cesse de surprendre. Lors de tests effectués en Allemagne dans les conditions d’homologation du cycle WLTP, la voiture électrique, mais qui peut être également alimentée par l’énergie solaire, a obtenu un Cx de 0,175, soit le plus bas de toutes les voitures de série de l’histoire. Mais il ne s’agit pas du record absolu.

Lightyear indique que le résultat est surprenant, même pour les ingénieurs, qui s’attendaient à une valeur d’environ 0,19. Arjo Van der Ham, le directeur technique de l’entreprise, déclare à ce sujet : « Nous sommes vraiment fiers de ce résultat. Nous sommes partis de zéro lorsque nous avons commencé à étudier la voiture et sa technologie. Nous y avons consacré beaucoup d’efforts et de travail et nous allons redoubler d’efforts pour obtenir d’autres résultats de ce type.

La voiture de série la plus aérodynamique

La Lightyear 0 a réussi à battre le précédent record établi par le GM EV1 de 1996, qui a enregistré un Cx de 0,19. À titre d’exemple, deux des voitures les plus aérodynamiques en vente actuellement sont la Mercedes EQS et la Tesla Model S, qui revendiquent une valeur de 0,20 et 0,208 respectivement.

Cependant, si l’on prend en considération également les concept-cars, la Lightyear 0 n’est pas la voiture la plus aérodynamique. En effet, le concept Mercedes Vision EQXX dévoilé cette année possède un Cx de 0,17, tandis que la JCB Dieselmax, un prototype construit pour atteindre un record de vitesse dans la catégorie des voitures diesels, avait un coefficient de 0,147.

La Lightyear 0 en quelques chiffres

Dévoilée en 2019, la Lightyear 0 n’a cessé de progresser ces dernières années. L’objectif des ingénieurs était d’améliorer autant que possible l’efficacité du groupe motopropulseur et des cinq mètres carrés de panneaux photovoltaïques installés sur le toit.

Produite à 946 exemplaires, la berline électrique, d’un peu plus de 5 mètres de long, est capable de parcourir près de 625 km sous le cycle WLTP grâce à sa batterie de 60 kWh (pas plus grande que celle d’une Tesla Model 3), son moteur électrique de 170 ch, et l’énergie solaire qui permettrait à elle seule, selon le constructeur néerlandais, de parcourir jusqu’à 70 km par jour. Son poids réduit de seulement 1,5 tonne, soit autant qu’une Renault Zoé, permet également d’enregistrer de très bons scores en matière de consommations.

Avec un prix de base compris entre 250 000 et 300 000 euros, ce modèle n’est bien évidemment pas à la portée de toutes les bourses. Toutefois, après la 0, Lightyear travaillerait déjà sur un modèle d’entrée de gamme plus abordable, avec un prix catalogue d’environ 30 000 euros et un lancement prévu en 2026.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here