Conférence annuelle du réseau Méditerranée Nouvelle Chance

0

Tunisie Tribune (réseau Méditerranée Nouvelle Chance) – Dans le cadre des activités annuelles du réseau Méditerranée Nouvelle Chance, les 15 structures membres se réunissent pour 3 jours de travail et de visites, dont une journée institutionnelle à Tunis, le 24 novembre.

A cette occasion, M. Nasreddine Nsibi, ministre tunisien de l’Emploi et de la Formation professionnelle ouvrira la séance aux côtés de M. Nasser Kamel secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée et de M. Arnaud Britsch, Directeur Général de l’Institut européen de coopération et de développement. Mme Zeineb Fourati, Déléguée Générale de l’Association Nouvelle Chance Tunisie, présidera la cérémonie.

Une mise en lumière importante pour le réseau MedNC dont l’objectif est clair : rassembler et fédérer les acteurs de la formation et de l’insertion professionnelle en Méditerranée afin d’aider les millions de jeunes méditerranéens éloignés de la formation et de l’emploi à trouver leur place dans la société. Le réseau représente aujourd’hui 55 000 jeunes dans 9 pays méditerranéens (Algérie, Egypte, Maroc, Tunisie, Portugal, Espagne, Italie, Liban, France) alors que l’on sait que plus de 1 millions de jeunes tunisiens, 1,5 millions de jeunes français mais aussi 1,5 millions de jeunes marocains ne sont ni en emploi, ni formation aujourd’hui.

Afin de répondre à cet enjeu de grande ampleur, le réseau MedNC a rassemblé des partenaires clés tels que l’Agence Française de Développement, de l’Union pour la Méditerranée (UpM), de l’Union Européenne, la Direction de la Coopération Internationale (DCI) de la Principauté de Monaco, du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères français, de l’UNICEF Maroc, et de la Fondation Drosos.

Lors de cette conférence, les membres et les partenaires du réseau :

  • écouteront les résultats de la consultation menée auprès de 100 jeunes issus de 6 pays méditerranéens
  • partageront leurs solutions innovantes qui présentent des résultats d’insertion probants
  • initieront de nouveaux projets et approches lors de groupes de travail, par exemple sur le développement d’une approche environnementale, ou le genre
  • bénéficieront d’expertise internationale, par exemple sur la conception de solutions pédagogiques, ou sur le financement de projet
  • visiteront des solutions inspirantes d’insertion en Tunisie dont l’école de la 2ème Chance de Bab El Khadra et Rafiq mais également la Fondation Tunisie pour le Développement
  • présenteront leurs bonnes pratiques lors du Forum des

Cette conférence annuelle du réseau MedNC est également l’occasion de célébrer la création des « Dispositifs Nouvelle Chance » en Tunisie, fruit d’une collaboration entre l’Agence Française de Développement, le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et le réseau MedNC. Ce dispositif visera la réinsertion de jeunes tunisiens de 18 à 30 ans sans qualification et sans emploi. En proposant un parcours individualisé alternant périodes d’immersion en entreprise et accompagnement personnel, ce dispositif vise l’insertion professionnelle et sociale de ses bénéficiaires. Les premiers dispositifs seront mis en œuvre par l’IECD pour 1000 jeunes, puis seront répliqués dans l’ensemble du pays dans le cadre d’une nouvelle politique publique.

Le réseau MedNC répond à un défi régional : celui de l’insertion professionnelle des jeunes qui ne sont ni en études, ni en emploi, ni en stage (NEETs, en anglais). En effet, la région méditerranéenne est confrontée à̀ des défis socio-économiques sans précédent auxquels seuls une intensification de la coopération régionale et un engagement institutionnel fort entre les différents acteurs peuvent répondre. Le taux de chômage des jeunes dans la région figure parmi les plus élevés au monde, avec des chiffres s’élevant à̀ 35,8% en Tunisie, 34% en Espagne, 32% en Italie, 23,9% en Algérie ou 20% en France.

Il est donc urgent de mettre en place des solutions qui permettent aux jeunes sans emploi de trouver une place sur le marché́ de travail et de s’intégrer dans la société́.

« Le réseau MedNC est un formidable terreau d’innovation et d’espoir pour la jeunesse méditerranéenne. Les résultats concrets et prometteurs des acteurs de terrain ne demandent qu’à être amplifiés. Nous croyons au partage et à l’essaimage de ces pratiques, mais cela ne pourra se faire sans le soutien des pouvoirs publics, au niveau local et national. Nous devons tous associer nos efforts pour aider davantage de jeunes et leur donner les clés pour se réaliser. »

Astrid Desjobert, Directrice des opérations.

IECD Présentation

L’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD), organisation internationale créée en 1988, met en œuvre des projets de développement économique et humain en partenariat avec des institutions locales. Plus de 30 années d’expérience, principalement dans les domaines de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’accès à l’emploi des jeunes ainsi que de l’entrepreneuriat, ont permis à l’IECD de développer un vrai savoir-faire au service des personnes vulnérables.

L’IECD opère dans 16 pays, 4 zones géographiques (Proche Orient & Afrique du Nord, Afrique subsaharienne, Madagascar et Asie du Sud-Est). Ses actions sont structurées autour de programmes phares et d’une offre de service éprouvée sur plus de 60 projets. En 2021, l’IECD rassemble 300 collaborateurs en France et sur le terrain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here