Mondial 2022 : Des temps additionnels exorbitants ? La FIFA s’explique

0

Tunisie Tribune (Mondial 2022) – Dans un article publié sur le site web officiel de la Fédération internationale de football association (FIFA), Pierluigi Collina a expliqué les raisons de l’augmentation du temps additionnel à la Coupe du monde 2022.

Les temps additionnels à ce Mondial sont allés jusqu’à un quart d’heure et même plus. Cela a soulevé des discussions et des polémiques. En réponse, le président de la Commission des arbitres de la FIFA s’est expliqué. « Le problème des matchs avec moins de 50 minutes de temps de jeu effectif est quelque chose qui dure depuis un moment maintenant. Les gens veulent regarder le football, plus de football. » , a déclaré Collina sur Fifa.com.

Et nous, la FIFA et l’IFAB, avons été invités à faire quelque chose à ce sujet pendant des années. Nous avons déjà fait quelque chose dans ce sens en Russie. Nous avons demandé aux arbitres d’essayer de calculer plus précisément le temps d’arrêt qu’ils ajoutaient à la fin de chaque mi-temps. », a déclaré l’arbitre italien.

« Nous avons donné à nos arbitres certains événements et incidents spécifiques qui doivent être considérés avec précision, en particulier le délai pour les blessures des joueurs. Cela a déjà été calculé, bien sûr, mais nous avons vu que de nombreuses blessures nécessitent plus d’une minute de traitement. », a expliqué l’ancien officiel.

« Nous avons eu le gardien de but [de l’Iran] qui s’est blessé et a été soigné pendant environ 11 minutes au total, et un joueur anglais avec une blessure qui a duré trois minutes. Donc, 14 des 23 minutes étaient pour ces deux blessures spécifiques. Et il faut rappeler que huit buts ont été marqués, avec leurs célébrations, plus un retard à la reprise du jeu dû à un VAR CHECK et un examen sur le terrain. Il y a eu beaucoup d’incidents qui ont causé une telle quantité de temps supplémentaire. », a déclaré Collina.

« Si nous revenons sur la Russie, le temps d’arrêt moyen était de six minutes et demie », a déclaré l’ancien arbitre. « Il y a eu un maximum de six remplacements là-bas par rapport aux dix que nous avons maintenant, et si nous adaptons cela en conséquence avec les quatre remplacements supplémentaires, nous pouvons supposer une minute supplémentaire. On est donc passé de l’équivalent de sept minutes et demie en Russie à dix minutes au Qatar, ce qui n’est pas un changement dramatique. », a confié le président de la Commission des arbitres de la FIFA.

« Mais cela nous offre la possibilité d’avoir en moyenne près de 59 minutes de temps de jeu effectif. Nous sommes plutôt satisfaits de ce résultat. Les retours ont été positifs, en particulier de la part de la foule dans le stade. Il n’y a pas eu de réactions négatives de la part des personnes que j’ai rencontrées. Je pense qu’il est important d’offrir aux spectateurs présents et à ceux qui regardent à la télévision un bon spectacle et de bons divertissements. », a conclu l’Italien de 62 ans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here