Attendre de déclarer la « famine » pour agir serait une « condamnation à mort » pour des millions de personnes

0

Tunisie-Tribune (« condamnation à mort » pour des millions de personnes)- Attendre que la famine soit officiellement déclarée, c’est condamner à mort des centaines de milliers de personnes, a expliqué cette semaine Martin Griffiths, le Coordinateur des secours d’urgence des Nations Unies, faisant notamment référence à la situation dans la bande de Gaza et au Soudan.

« La guerre pousse des millions de personnes au bord de la famine. Seuls des détails techniques empêchent les famines d’être déclarées, alors que les gens meurent déjà de faim », a déclaré M. Griffiths.

« Attendre une déclaration officielle de famine pour agir serait une condamnation à mort pour des centaines de milliers de personnes et un scandale moral », a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici