La Chine est pour la construction de la communauté du futur… Son initiative « Ceinture & Route » Basée sur le partage et l’humanisme en partant « Gagnant-gagnant »

0

Tunisie-Tribune (Ceinture & Route) – la Chine a lancé depuis une dizaine d’années, “la construction de la communauté du futur, imaginée sur le partage en faveur de l’humanité, dans le cadre de l’initiative un “Ceinture & Route” (expression chinoise inspirée des parcours terrestres et maritimes de la Route de la soie،، voire la ceinture économique).

D’après un document de l’Ambassade de la Chine à Tunis, ce projet a pour objectif de bâtir un monde ouvert, inclusif, propre et beau…

Ce monde sera marqué par une paix durable, une sécurité universelle et une prospérité partagée

Bâtir une paix durable, c’est briser les glaives pour en faire des socs de charrue ; réaliser une sécurité universelle, c’est rejeter l’obsession de la sécurité absolue pour partager boheurs et malheurs ; créer une prospérité commune, c’est s’opposer à ce que le gagnant prenne tout et avoir l’opportunité de partager avec les autres les fruits du développement ; construire un monde ouvert et inclusif, c’est dire « non » à la supériorité d’une civilisation sur les autres pour qu’elles puissent prospérer dans la diversité ; bâtir un monde propre et beau, c’est ne pas céder à la tentation du court-termisme, afin de préserver les eaux limpides et les montagnes verdoyantes.

Dans la construction de cette communauté future bien partagée par l’ensemble de l’humanité, sa base résiderait dans la construction d’un nouveau type de relations internationales qui seraient axées sur la coopération gagnant-gagnant. Ce nouveau type de relations internationales mettra l’accent sur le respect mutuel, l’équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant, et prendra sa racine dans « la primauté de l’harmonie » et autres concepts importants de la culture traditionnelle chinoise.

Aussi faut-t-il souligner que ce projet permet de mettre en place une plateforme d’action pour une coopération de qualité dans le cadre de l’Initiative «la Ceinture et la Route».

La coopération dans le cadre de l’Initiative «Ceinture & Route» est une parfaite illustration de la construction de la communauté du futur bien partagée par l’ensemble de l’humanité. Il s’agit d’un bien public et d’une plateforme de coopération internationale largement appréciées dans le monde.

Les opportunités et les fruits qu’engendre cette coopération, initiée par la Chine, appartient au monde entier.

Il convient de rappeler que la Chine a signé des documents de cooperation avec plus de 150 pays et 30 organisations internationales, qui représentent plus de 75% de pays et régions du monde.

Il ressort de ce même document, que l’Initiative «la Ceinture et la Route » a rapporté près de 1 600 milliards de dollars US au monde, soit 1,3% du PIB mondial, dont 90% seraient partagés par les pays partenaires, ce qui permettrait de sortir 7,6 millions de personnes de l’extrême pauvreté et 32 millions de la pauvreté modérée.

La coopération financière a connu un développement vigoureux

Le Fonds de la Route de la Soie, la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB), la Nouvelle Banque de développement et autres institutions financières se sont pleinement mobilisés pour le financement des projets. On recense plus de 3000 projets de coopération entre la Chine et les pays partenaires, qui ont levé au total un investissement de 1000 milliards de dollars US.

Actuellement la Chine travaille activement à la mise en œuvre de l’Initiative pour le développement mondial.

Déterminée à apporter des opportunités au monde par son propre développement, elle a pris des actions concrètes :organisation du Dialogue de haut niveau sur le développement mondial, tenue de grandes expositions comme l’Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) et la Foire internationale du commerce des services de Chine (CIFTIS),réduction constante de la liste négative pour les investissements étrangers…

 

Fidèle à la coopération gagnant-gagnant et au développement commun, la Chine a mis en œuvre plus de 130 projets d’intérêt public dans près de 60 pays, qui ont porté profit à quelque 30 millions d’habitants locaux. Ferme partisan de la construction d’une économie mondiale ouverte, elle est devenue aujourd’hui le principal partenaire commercial de plus de 140 pays et régions et a conclu des accords de libre-échange avec 28 pays et régions.

La Chine participe de manière constructive au règlement des dossiers brûlants régionaux et internationaux

Elle contribue à hauteur de plus de 30% à la croissance mondiale depuis plusieurs années consécutives. Elle demeure le principal partenaire commercial de plus de 140 pays et régions. L’augmentation de la couverture végétale chinoise au cours des 20 dernières années représente 25% de la surface reboisée dans le monde entier … Ce sont autant d’actions concrètes de la Chine qui expliquent par excellence cet objectif.

En conclusion, la Chine préconise également un monde multipolaire égal et ordonné et une mondialisation économique ouverte et inclusive, et avance de manière innovante une série de propositions en faveur de l’achèvement des réformes relatives aux quotes-parts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici