Tunisie (Officiel) : le Gouvernement Essid est composé de 24 ministres et 15 secrétaires d’État (dont 9 femmes)

0

Tunisie (Gouvernement Essid) – Habib Essid, chef du gouvernement désigné par le parti majoritaire aux dernières élections législatives, vient de présenter, ce vendredi 23 janvier 2015, après un long suspens bien alimenté de tractations et de claquages de portes, la composition du nouveau gouvernement qui est majoritairement de Nidaa Tounès.

L’UPL  accroché, Ennahdha écarté

  • Notons qu’après les retraits successifs du Front populaire et de Afek Tounes, seuls deux partis sont représentés dans cette équipe, Nidaa Tounes et l’Union patriotique libre (UPL) de Slim Riahi qui avait lui aussi claqué la porte, dans un premier temps, pour n’avoir bénéficié que d’un poste de Secrétaire d’État (et le voilà de retour avec 3 portefeuilles ministériels). De son côté, Ennahdha (qui avait, quant à elle, affiché son désir de faire partie du gouvernement), n’est pas représenté dans cette composition. Est-ce pour faire plaisir au Front Populaire et une certaine frange particulièrement contrariée de Nidaa Tounès ? Est-ce que ce n’est pas, en réalité, dans l’intérêt d’Ennahdha de ne pas mettre la pain à la pâte en ces circonstances ?

Qu’en sera t-il au niveau du vote de confiance à l’ARP ?

Quant à la représentativité de ce gouvernement au niveau de l’ARP (Assemblée des représentants du peuple), Nidaa Tounes et l’UPL ne totalisent que 102 sièges (86 + 16) sur les 109 sièges nécessaires à l’obtention de la majorité des voix ! Mais Nidaa Tounes qui a plus d’un tour dans son sac… réussira, à la dernière minute,  à garantir l’approbation de l’ARP.

  • Notons aussi que, contrairement aux premières déclarations de Béji Caïd Essebsi qui avait promis qu’il n’y aurait pas de cumul de mandat, plusieurs élus de l’ARP ont décroché des portefeuilles ministériels à l’instar de Said Aïdi, Lazhar Akremi et Salma Elloumi Rekik.les_femmes_de_essid

Nous avons relevé que le nouveau gouvernement est composé de 3 femmes ministres uniquement. Il s’agit de Khedija Cherif, Latifa Lakhdhar et Salma Elloumi Rekik. Et 6 femmes secrétaires d’État : Habiba Louati, Neila Chaâbane, Lamia Zeribi, Majdouline Cherni, Hanen Arfa et Amel Nafti.

Ci-après, la liste des ministres :

1.    – Ministre de l’Intérieur : Mohamed Nejem Gharsalli

2.    – Ministre de la Défense nationale : Farhat Horcheni

3.    – Ministre des Affaires étrangères : Taieb Baccouche

4.    – Ministre de la Justice et des Affaires foncières : Mohamed Salah Ben Aissa

5.    – Ministre de l’Economie et des Finances : Lasâad Zarrouk

6.    – Ministre des Investissements et de la Coopération internationale : Najib Derouich

7.    – Ministre du Tourisme : Mohsen Hassan

8.    – Ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines : Zakaria Hamad

9.    – Ministre du Commerce et de l’Artisanat : Slim Cheker

10. – Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique : Chiheb Bouden

11. – Ministre de l’Education nationale : Mohamed Abdelmanef Abdrabba

12. – Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle : Selma Elloumi Rekik

13. – Ministre du Transport : Mahmoud Ben Romdhane

14. – Ministre des Affaires sociales : Ahmed Ammar Younbaï

15. – Ministre de la Santé publique : Saïd Aidi

16. – Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire : Mohamad Salah Arfaoui

17. – Ministre de la Culture : Latifa Lakhdhar

18. – Ministre de la Jeunesse et des Sports: Maher Ben Dhia

19. – Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance : Khadija Cherif

20. – Ministre de l’Agriculture : Saâd Seddik

21. – Ministre des Affaires religieuses : Laâroussi Mizouri

22. – Ministre des Technologies de l’Information et de la Communication : Karim Skik

23. – Ministre auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec l’ARP : Lazhar Akermi

24. – Ministre auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec les institutions constitutionnelles et la société civile : Kamel Jendoubi

Ci-après, la liste des secrétaires d’État :

1. Secrétaire général du gouvernement : Ahmed Zarrouk
2. – Secrétaire d’Etat chargée de la fiscalité et des prélèvements : Habiba Louati
3. – Secrétaire d’Etat chargé de la sûreté nationale : Saâd Derbez
4. – Secrétaire d’Etat chargé des collectivités locales : Ali Trabelsi
5. – Secrétaire d’Etat chargé des biens confisqués et des affaires foncières : Neila Chaâbane
6. – Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères : Mohamed Ezzine Chleyfa
7. – Secrétaire d’Etat chargé des affaires arabes et africaines : Touhami Abdouli
8.- Secrétaire d’Etat auprès du ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale : Lamia Zeribi
9. – Secrétaire d’Etat à la production agricole : Amel Nafti
10. – Secrétaire d’Etat à la pêche : Youssef Chehed
11. – Secrétaire d’Etat à l’environnement : Ben Aissa Laâbidi
12. – Secrétaire d’Etat à l’intégration sociale : Belgacem Sabri
13. – Secrétaire d’Etat chargée du dossier des blessés et martyrs de la révolution : Majdouline Cherni
14. – Secrétaire d’Etat chargée de la remise à niveau des établissements hospitaliers : Hanen Arfa
15. – Secrétaire d’Etat chargé de la jeunesse : Mohamed Jouini

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here