Le gouvernement Essid annoncé pour lundi, Afak revient, Ennahdha hésite et le Front populaire pose ses conditions

0

Tunisie (Gouvernement Essid) – Dar Edhiafa de Carthage dans laquelle Habib Essid a installé ses quartiers généraux pour ses négociations du jour, est depuis quelques jours assiégée par les représentants de la presse.

La composition du gouvernement Essid « 2 » (alors que le premier est mort-né) sera, à priori, annoncée ce lundi 2 février 2015, selon les principaux protagonistes de Nidaa Tounes, en l’occurrence Taieb Baccouche et Mohamed Ennaceur qui confirment aussi que les tractations avec les divers partis concernés vont bon train et dans la bonne direction dans l’intérêt suprême du pays.

Parmi les premières esquisses,

  • il est à retenir que Afek Tounès réintègre le gouvernement avec 3 ou 4 portefeuilles ministériels,
  • alors que l’UPL verrait vraisemblablement ses 3 ministères redistribués dans le désordre même si on parle d’un nouveau claquement de porte de la part de Slim Riahi et d’un désistement stratégique de la candidature de Mohsen Hassen au ministère du Tourisme.
  • Le parti de Nidaa Tounès sera mieux représenté par rapport à la première composition annoncée, alors que Taieb Baccouche affiche clairement son opposition à la participation d’Ennahdha au prochain gouvernement.

Le Front Populaire expose ses conditions et exige des garanties et des résultats quant  aux assassinats politiques

  • Du côté du Front Populaire qui ne participera pas à ce gouvernement, ses dirigeants tiennent à poser leurs conditions quant à la composition du gouvernement, moyennant leur vote à l’ARP.
  • Le Front Populaire continue à être contre la participation d’Ennahdha et du candidat Mohamed Nejem Gharsalli au ministère de l’Intérieur auquel Habib Essid semble tenir. Mohamed Nejem Gharsalli serait confirmé à ce poste tant que ses détracteurs n’apportent pas de réelles justifications de ce qu’ils avancent.

Ennahdha & ses perspectives politiques !

  • La grande incertitude demeure du côté d’Ennahdha ! Participera, participera pas ?

Malgré le fait qu’une liste de candidats ait été déjà proposée à Habib Essid, les avis continuent à diverger et à faire polémique, aussi bien au sein d’Ennahdha qu’au sein de Nidaa Tounès.

  • Des avis qui reposeraient sur l’idée qu’Ennahdha a tout intérêt à ne pas participer à ce gouvernement alors que le pays se trouve dans une situation particulièrement difficile, afin de demeurer dans l’opposition, élargir sa base et mieux rebondir par la suite. Une perspective que certains cherchent à lui éviter en l’associant aux responsabilités du jour !

Le Vote de confiance serait pratiquement assuré…

Le vote de confiance au gouvernement Habib Essid aura lieu, en séance plénière de l’ARP, mercredi 4 février 2015 à 10h00, et ce, avant la date limite réglementaire du 5 février. A la vue de ces tractations, le Vote de confiance serait (sans suspens) pratiquement assuré avant le début de la séance plénière de l’ARP…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here