Terreur à Ben Guerdane : 21 terroristes abattus et 6 arrêtés dans une tentative ratée de prise de la ville pour en faire un émirat djihadiste

0

Tunisie-Tribune (Terreur à Ben Guerdane) – alors qu’un premier bilan annonçait 13 morts parmi les terroristes, voilà qu’un communiqué rendu public, ce lundi 7 mars 2016, par le ministère de l’Intérieur, porte ce bilan à 21 terroristes abattus et 6 autres blessés et arrêtés et plusieurs fuyards. Et ce, suite à un assaut mené, ce lundi à l’aube, dès 05h00 du matin, par un important groupe de terroriste, contre la caserne militaire à Ben Guerdane du Gouvernorat de Médenine, dans le Sud tunisien, à 25 km du poste frontalier avec la Libye, Ras Jedir.

« Allah Akbar », un cri de résistance réapproprié si légitimement par les forces armées de Ben Guerdane, à ces barbares pseudo-jihadistes

Quatre citoyens sont tombés en martyr, au cours de cette opération, alors qu’un militaire est décédé au cours de son transport à l’hôpital, a précisé le ministère de l’intérieur qui a mis en exergue le stoïcisme de l’ensemble des forces armées.

Une forte résistance réalisée sous les cris de résistance « Allah Akbar et vive la Nation » réappropriés si légitimement à ces barbares pseudo-jihadistes ; un cri repris en cœur par l’ensemble de la population de la région.

Couvre-feu et fermeture des frontières : La population est appelée à prendre ses précautions et à signaler tout suspect (au numéro vert 80 10 11 11)

Des forces sécuritaires et militaires ont été déployées à Ben Guerdane pour traquer les éléments terroristes en cavale et sécuriser les entrées de la ville. Alors que des renforts sont acheminés sur les lieux, l’armée et les forces sécuritaires ont appelé la population à rester à la maison et signaler tout suspect.  Aussi, l’entrée de l’île Djerba par El Kantara a été verrouillée.

Un couvre-feu a été proclamé dans cette région entre 19h00 et 05h00 du matin, avec un arrêt total de la circulation des personnes et des véhicules dans les deux sens entre la Libye et la Tunisie, sauf pour les Tunisiens qui veulent rentrer au pays.

A l’heure de la publication de cet article, le calme semble être revenu et la situation sécuritaire générale serait sous contrôle.

Une ultime tentative pour prendre possession de la ville de Ben Guerdane pour en faire un émirat djihadiste de Daech.

Cet assaut déjoué, est interprété comme une ultime tentative afin de prendre possession de la ville de Ben Guerdane afin d’en faire un émirat djihadiste, à l’entrée sud-ouest de la Tunisie.

Elle intervient quelques jours seulement après la tentative d’infiltration d’éléments terroristes rapidement identifiés, dans la proche banlieue de Ben Guerdane, par la Garde nationale et l’armée. Mais aussi et surtout, après le bombardement américain, du 19 février dernier, d’un repère de terroriste à Sabratha, à près de 80 km des frontières tuniso-libyennes, faisant une cinquantaine de morts, essentiellement des takfiristes de l’État Islamique.

Lire notre autre article en relation avec le sujet en cliquant sur le lien suivant : Ben Guerdane : le bilan s’alourdit à 35 terroristes éliminés et 7 autres arrêtés, avec une reprise du conflit en centre-ville

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here