Etat des lieux et perception de l’activité hôtelière de la saison estivale 2017

0

Tunisie-Tribune (activité hôtelière) – en ce début de saison estivale, la FTH se félicite des prémices de reprise d’activité, bien que les réalisations sur les marchés européens soient en-deçà de ce qui était attendu.

A cette occasion, la FTH souhaite apporter quelques précisions sur les mécanismes de ventes spécifiques à l’hôtellerie et la conformité du produit hôtelier aux normes internationales.

Les circuits de distribution se présentent ainsi :

  1. Les TO (Tour Operators) : ce sont des grossistes. Ils achètent un grand nombre de nuits d’hôtels réparties sur toute l’année, et les revendent sous forme de «packages» d’une semaine comprenant l’hôtel et l’avion. Ils ont donc les prix les moins chers et doivent y ajouter leurs marges ainsi que celles des agences de voyages qui les revendent sur les différents marchés. Leurs clients réservent habituellement tôt et bénéficient des réductions earlybooking moyennant le paiement de leur séjour à l’avance.
  2. Les OTA (On line Travel Agency) ainsi que tout autre circuit de vente sur internet : aucune différence de nationalités et une parité tarifaire assurée. Les mêmes réductions earlybooking sont appliquées à tous les utilisateurs.
  3. Les agences de voyages tunisiennes : intermédiaires qui peuvent assurer un recours en cas de mécontentement du client. Ils achètent moins cher que les individuels et rajoutent leurs marges en respectant la parité tarifaire. Ils ont aussi un rôle de conseil aux clients. Le marché n’est pas encore bien structuré et plusieurs « intrus » travaillent sans agrément, donc la vigilance est de mise.
  4. Les individuels : ce sont les clients qui réservent directement dans les hôtels. Ils sont généralement les plus choyés car ils ne passent par aucun intermédiaire.

Produit conforme aux standards internationaux :

Par ailleurs, l’hôtellerie tunisienne se doit de présenter un produit conforme aux standards internationaux et aux attentes des clients, aussi bien tunisiens qu’étrangers. Les normes de classification datent de 2005 et concernent principalement des critères matériels et non de service. La FTH réitère sa demande de révision de ces normes, et recommande aux vacanciers de faire preuve de vigilance avant de réserver leurs séjours dans les hôtels, et de bien vérifier les commentaires postés sur le net. Une étude a été menée à ce sujet et conclut que 84% des clients tunisiens sont globalement satisfaits de leurs séjours hôteliers. Leur nombre a d’ailleurs augmenté de 20% pour le 1er semestre 2017 par rapport à la même période l’an passé.

Enfin la FTH œuvre au bon déroulement de la saison estivale, et travaillera sans relâche à l’amélioration de l’image du pays et à la mise en avant du patrimoine matériel et immatériel.

    

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here