Suspension des examens dans certaines universités : le ministère appelle à l’élaboration d’un nouveau calendrier

0

Tunisie-Tribune (enseignement supérieur) – le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a appelé, lundi 22 janvier 2018, dans un communiqué, les structures pédagogiques des établissements supérieurs qui n’ont pas achevé la session principalesession principale du premier semestre à élaborer un nouveau calendrier des examens avant le 27 janvier 2018. Cet appel a été lancé conformément à la décision du conseil des universités tenu jeudi dernier sur la suspension des examens dans les établissements universitaires suite à la grève des professeurs universitaires.

Le ministère a exprimé sa compréhension totale à la situation des professeurs universitaires indiquant que leurs revendications seront classées parmi les priorités des prochaines séances de négociations entre le gouvernement et les parties sociales.

D’après la même source, les commissions mixtes ont entamé l’examen des revendications sociales, dans le cadre de la mise en oeuvre des recommandations du congrès national sur la réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique notamment celles visant à améliorer les conditions de travail des professeurs universitaires et toutes les composantes de la famille universitaire.

Des commissions sont créées au niveau de chaque établissement universitaire pour assurer la mise en œuvre de ces recommandations et ce, dans l’objectif de poursuivre le processus participatif, note le communiqué faisant observer que le ministère reste ouvert au dialogue avec toutes les parties dans le cadre du respect mutuel et de la responsabilité.

A noter que les professeurs universitaires relevant de l’Union des professeurs universitaires et chercheurs tunisiens (IJABA) poursuivent depuis le début du mois en cours une grève ouverte en boycottant les examens et assurant le déroulement normal des cours. Ce mouvement intervient en signe de protestation contre la non application par le ministère de tutelle de la grille salariale de la fonction publique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here