Programmation de 60 projets tuniso-italiens dans les domaines militaires et du développement durable

0

Tunisie-Tribune (projets tuniso-italiens) – Le ministre de la défense nationale, Abdelkarim Zebidi, a annoncé mercredi à Rjim Maatoug la programmation de plus de 60 projets tuniso-italiens dans les domaines militaires et du développement dans le cadre de la commission militaire commune pour 2018.

Le ministre, qui visitait la région en compagnie de son homologue italienne Roberta Pinotti pour présider la clôture des travaux de la commission, a révélé que parmi les projets importants de développement durable qui seront réalisés en coopération avec l’Italie, figure le « projet Mohdeth » similaire au projet de Rjim Maatoug au sud de la ville de Faouar, gouvernorat de Kebili, qui sera réalisé sur une superficie totale de 2000 hectares. Les études préliminaires du projet ont été achevées et le coup d’envoi de réalisation de la première tranche sera donné bientôt sur une superficie de 600 hectares.

Parmi les autres projets figure aussi la création d’un centre de formation professionnelle en plongée et travaux sous-marins dans la région de Zarzis.

Le ministre a souligné que le projet est unique en son genre car il prodiguera une formation dans des spécialités très sollicitées à l’échelle nationale et internationale, s’agissant de construction navale, d’entretien de bateaux, de plateformes de forage de pétrole, de gaz et d’élevage de poissons.

« La visite dans la région de Rjim Maatoug est de prendre connaissance du rôle important de l’institution militaire dans le développement durable, notamment dans les régions arides, outre sa mission traditionnelle de défense du pays », a-t-il affirmé.

Il a souligné que le projet réalisé dans cette région frontalière en coopération avec l’Union Européenne et l’Italie a permis d’améliorer les conditions de vie de plus de 7600 habitants.

Zebidi a fait remarquer que la réussite de cette expérience de développement modèle « incitera à étudier la possibilité de réaliser des projets similaires dans le secteur agricole ou dans les domaines de l’énergie renouvelable et du tourisme dans d’autres régions du pays ».

De son côté, la ministre italienne s’est déclarée impressionnée par la réussite du projet de Rjim Maatoug comme modèle de coopération fructueuse entre la Tunisie et l’Italie qui et aidé à créer des postes d’emploi et fixer la population dans cette zone passée d’une région aride à une région agricole productive.

Roberta Pinotti s’est félicitée des liens d’amitié solides entre les deux pays et de la volonté de réaliser davantage de projets en commun dans les domaines de développement.

Elle a rappelé que la commission militaire mixte s’emploie depuis 19 ans à mettre en place des programmes de coopération commune et de renforcement des capacités militaires.

A cette occasion, le directeur de l’office de développement de Rjim Maatoug, Colonel Major Fethi Chakchouk, a donné un aperçu de ce grand projet lancé en 1988 par le ministère de la défense, en coopération avec l’Italie, pour développer cette région saharienne, sédentariser les bédouins transhumants et créer une ceinture frontalière de palmiers sur une longueur de 25 km et une superficie totale de 2500 hectares au bénéfice de 1500 habitants de la région.

Il a révélé que le projet a atteint la fin de sa deuxième tranche, pour un cout total des deux tranches de plus de 100 millions de dinars, réalisant 80 % de ses objectifs de développement avec la production de 16 mille tonnes de dattes en 2017 qui sera portée à 20 mille tonnes en 2020.

Les deux ministres ont pris connaissance à cette occasion des différentes composantes de ce grand projet, l’évolution de la production des oasis, l’exploitation des eaux, l’introduction de nouvelles cultures pour diversifier la production agricole, ainsi que des conditions de vie des habitants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here