Une conférence nationale qui sera ouverte ce jeudi par Youssef Chahed : Quelles mesures d’accélération requises en faveur l’efficacité énergétique ?

0

Tunisie-Tribune –Comment accélérer,en changeant d’échelle, la mise en œuvre des programmes d’efficience énergétique en Tunisie ? C’est le thème central de la conférence qui sera ouverte ce jeudi matin 5 avril par le Chef du Gouvernement, Youssef Chahed. Les travaux qui se poursuivront durant deux jours, portent sur la territorialisation de l’efficacité énergétique mettant l’accent sur la planification urbaine et l’énergie de proximité ; le financement; la recherche et développement; et les mesures d’accompagnement des programmes d’efficacité énergétique en matière de communication et sensibilisation. Une session introductive permettra de présenter l’état de mise en œuvre des programmes d’efficacité énergétique en Tunisie (état des lieux, objectifs et potentiel) ainsi que l’expérience internationale en la matière pour assurer un benchmark international, mesures réglementaire, technique et financière prévues.

Organisée, par le ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, et l’Agence nationale de Maîtrise de l’Energie, avec l’appui du PNUD, dans le cadre des initiatives gouvernementales pour la croissance et l’emploi, cette conférence réunit environ 300 participants.Ils s’agit de représentant de tous les organismes tunisiens concernés, ainsi que des experts, des professionnels du secteur, des acteurs de la société civile et des partenaires techniques et financiers internationaux (BEI, BERD, Groupe BM, KfW, AFD, BAD, JICA, KOICA, GIZ, Coopération suisse…).

La conférence a pour objectif d’informer sur les objectifs sectoriels, les mesures actuelles entreprises par les pouvoirs publics pour promouvoir l’efficacité énergétique (réglementaire, financière, etc.), ainsi que les contraintes entravant le potentiel en la matière. Elle s’attache à promouvoir les échanges sur les expériences internationales réussies et discuter des barrières qui entravent le déploiement de l’efficacité énergétique à grande échelle. Aussi, elle offrira l’occasion de discuter des recommandations de toutes les parties prenantes permettant d’accélérer les programmes nationaux afin d’atteindre les objectifs fixés.

A l’issue des travaux, une task force sera mise en place pour procéder à l’élaboration d’un plan d’actions émanant des recommandations clarifiant les mesures d’accélération des programmes d’efficacité énergétique ainsi que les rôles et les responsabilités des acteurs et l’échéancier d’implémentation.

Principale composante de la Contribution Nationale Déterminée (NDC) de la Tunisie, l’efficacité énergétique représente à elle seule plus que 50% des objectifs climatiques et environ 40% du besoin en financement. Elle est considérée, donc, comme la condition sine qua non de réussite des objectifs de réduction de la dépendance énergétique et d’évolution vers une société sobre en carbone.

Toutefois, le rythme d’avancement des programmes enregistrés jusqu’à maintenant risque de ne pas permettre la bonne mise à profit du potentiel et l’atteinte des objectifs fixés. Dans la majorité des cas, les barrières qui entravent le déploiement à grand rythme de l’efficacité énergétique sont de nature institutionnelle, technique et financière.

Aussi, le potentiel en termes de réduction de l’intensité énergétique reste à saisir, étant donné que le plan de développement 2016-2020 prévoit un objectif de réduction de 3% par an de l’intensité énergétique jusqu’à 2020. En effet, l’intensité énergétique de l’économie tunisienne se situe dans la moyenne mondiale et est deux fois plus élevée que la moyenne des pays de l’OCDE.

C’est dans ce contexte que s’inscrit cette conférence pour étudier avec les différents acteurs économiques concernés les mesures d’accélération requises en faveur d’un changement d’échelle dans le domaine de l’efficacité énergétique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here