Interview de Bassem Bouguerra Directeur Executif de Intilaq

0

Tunisie-Tribune ( Bassem Bouguerra ) – Monsieur BassemBouguerra ,Directeur Exécutif ded’IntilaQ Tunisie , hub d’innovation et d’investissement et leader national du financement des startups technologiques a accordé un entretien à l’agence Alternative à propos de la formation « Data Science » qui vient de se clore avec succès.

Karim Ben Amor (KBA) : Pouvez-vous nous présenter en substance quelle est la mission deIntilaQ ?

BassemBouguerra (BB) : Le rôle principal de IntilaQ est d’investir dans les start-ups. Mais l’investissement dans les capacités humaines en Tunisie fait également partie de notre mission. Nous le faisons à travers des programmes de développement de capacités dans des domaines très spécialisés.

KBA : Pourquoi avez-vous choisi d’axer cette formation sur les data science ?

BB : La tendance mondiale pointe du doigt le manque cruel de formation dans ce domaine. Figurez-vous qu’aux Etats-Unis, cette carence est chiffrée pour 2020 à 2 millions de personnes ! Après des études approfondies que nous avons menées sur le terrain, il s’avère que la Tunisie suit parfaitement cette tendance mondiale puisque nous ne disposons pas suffisamment de personnes formées dans ce même domaine. A travers cette formation, notre projet est de pallier à ce manque évident et de développer l’intelligence artificielle en collectant, en traitant et en analysant les données et en modélisant les problématiques.

KBA : Comment s’articule cette formation?

BB : Nos premières expériences en matière de formation se composaient de programmes de quelques jours. Actuellement, nous assurons une formation enrichie s’étalant sur 4 mois comprenant des cours théoriques, des travaux personnels sous forme de projet, des ateliers et deux semaines en entreprise afin de favoriser l’insertion professionnelle.

KBA : Comment ont été sélectionnés les bénéficiaires de cette formation ?

BB : IntilaQa fait un appel à candidatures. Nous avons été submergés par plus de 400 postulants qui ont subi des examens techniques et des entretiens individuels. Nous en avons retenu une trentaine dont une vingtaine a suivi au final cette formation.

KBA : Quel est le profil type des bénéficiaires de ce programme ?

BB : Les candidatures reçues provenaient d’horizons divers. Des personnes diplômées depuis 2008 sans emploi, des profils spécialisés en informatique avancée, des ingénieurs en électrique, mécanique et même textile ! Nous avons reçu également la candidature de personnes actives et qui étaient attirées par le sujet de notre formation par curiosité.La majorité d’entre eux était toutefois des ingénieurs informatiques. Ce que je tenais à souligner c’est l’opportunité offerte à ces personnes de leur accorder une deuxième chance, quelque soit leur cheminement jusqu’ici.

KBA : Comment leur garantissez-vous un emploi après avoir accompli cette formation ?

BB : Ce qu’il faut préciser c’est que cette formation est financée par Microsoft et les experts formateurs proviennent de nos partenaires techniques qui excellent dans ce domaine, à savoir Datavora, Infor, Business &Decision, Vneuron et DeepEra. Ces formateurs experts manquent au sein de leurs propres structures de personnes formées en Data Science. En les formant, ils favorisent ainsi leur recrutement. IntilaQs’évertue ainsi à construire un écosystèmewin-win.

KBA : Combien coûte cette formation ?

  • BB : Aux Etats-Unis et en Europe, cette formation est très prisée et les frais tournent autour de 10 mille euros. IntilaQpropose cette formation gratuitement aux candidats les plus méritants. Nous allons d’ailleurs poursuivre avec de futurs programmes toujours axés dans les data science compte tenu du succès de cette première formation et vu la carence dans ce domaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here