Intelligence Artificielle : la France nomme Bertrand Pailhès coordonnateur national pour sa stratégie IA

0

Tunisie-Tribune (Intelligence artificielle) – Six mois après la présentation par Emmanuel Macron de la stratégie française en matière d’intelligence artificielle, le 29 mars dernier, celui qui sera chargé de la coordonner est désormais connu. Diplômé de Télécom ParisTech et de Science Po Paris, ingénieur des mines, ancien directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, Bertrand Pailhès a un CV taillé pour son poste.

En effet, diplômé de Télécom ParisTech et de Sciences Po Paris Bertrand Pailhès est intervenu sur les politiques publiques numériques à l’Arcep, la Cnil et dans des cabinets ministériels (directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique d’avril 2015 à mai 2017).

Pour Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au Numérique, « la nomination de M. Bertrand Pailhès est le signe de la détermination du gouvernement à tout mettre en œuvre pour promouvoir une intelligence artificielle au service à la fois de la performance et de l’humanité. Elle permettra de prolonger et d’amplification la mobilisation forte de l’ensemble des administrations sur le sujet »

  • Bertrand Pailhès siégera au comité de suivi du plan IA que Mounir Mahjoubi animera désormais chaque mois.

Intelligence Artificielle et les actions engagées 

Le secrétariat d’État au Numérique rappelle les actions engagées dans le domaine de l’intelligence artificielle.

► La définition d’une stratégie pour le développement du véhicule autonome présentée le 14 mai 2018 ; 
► Le lancement le 14 juin 2018 d’un appel à manifestations d’intérêt sur le recours à l’intelligence artificielle dans les administrations ; 
► Le financement de plusieurs projets IA dans le cadre du Fonds pour la Transformation de l’Action Publique ; 
► Le financement, annoncé le 18 juillet 2018 à l’occasion du premier conseil national de l’innovation, de deux « défis » consacrés à l’intelligence artificielle dans le cadre du fonds pour l’industrie et l’innovation ;
► La publication le 25 juillet 2018 d’un appel à manifestation d’intérêt pour la constitution des instituts interdisciplinaires pour l’intelligence artificielle (3IA) ;
► Le lancement, le 18 septembre 2018, d’un appel à manifestations d’intérêt sur la constitution de plateformes de partage de données.

En outre la mise en place d’un hub de données de santé devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here