Lutte et prévention contre les maladies cardiovasculaires, cancer et obésité : vers une diminution de la quantité de sel dans le pain (-40%)

0

Tunisie-Tribune (diminution de la quantité de sel dans le pain) – un accord a été signé entre la Chambre nationale des propriétaires des boulangeries, relevant de l’UTICA et le ministère de la Santé pour la diminution progressive du taux du sel dans le pain de 10% tous les six mois jusqu’à atteindre une baisse de 40% d’ici 2020.

Pour une diminution de la quantité de sel dans le pain

C’est à l’issue d’une réunion, tenue lundi 22 octobre 2018, entre le ministre de la Santé publique Imed Hammami et le ministre du Commerce Omar El Behi, que le protocole a été signé.

Taux très élevé du « poison blanc » dans le pain.

Cet accord est en effet, le résultat de la sonnette d’alarme tirée par plusieurs parties depuis quelques temps, à l’instar de l’institut national de nutrition et l’institut national de la Consommation sur le taux très élever du « poison blanc » dans le pain.

Le sel dans le pain responsable de la propagation des maladies cardiovasculaires, cancer et obésité

Il est à noter que les Tunisiens consomment quotidiennement le pain. Ce dernier est le principal contributeur des apports en sel  dans l’alimentation des Tunisiens. Il y a donc une vraie nécessité pour les boulangers de réduire la quantité de sel dans le pain compte tenu de la propagation des maladies cardiovasculaires, des cancers et de l’obésité engendrées, en grande partie d’une alimentation riche en sel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here