En marge du 46ème Congrès Médical Maghrébin, Philip Morris International dévoile un produit moins nocif pour la santé

0
  • Après des recherches assez poussées, Philip Morris International propose donc un produit moins nocif pour la santé.
  • C’est un produit de tabac non combustible et par conséquent, sans production de fumée,
  • car ce sont les composés nocifs produits lors du processus de combustion qui représentent la principale cause des maladies liées au tabagisme, et non la nicotine.

Tunisie-Tribune (Philip Morris au 46ème Congrès Médical Maghrébin) – l’évènement était de taille et la salle des congrès de l’Espace « Arena » sis aux  Berges du Lac de Tunis a réussi à abriter, dans les meilleures conditions, les 9 et 10 novembre derniers, le 46ème Congrès Médical Maghrébin.

L’évènement a été organisé sous l’égide de la Société Tunisienne des Sciences Médicales (STSM).

46ème Congrès Médical Maghrébin

Divers thèmes ont été évoqués lors de cette rencontre de scientifiques et de hautes personnalités, dont la réduction des risques liés au tabac.

Ce fût l’occasion pour le Docteur Nuno Fazenda, directeur des communications scientifiques et publiques au sein du Département de Recherche & Développement de Philip Morris International, d’intervenir et de présenter le programme de développement des produits sans fumée au sein de la compagnie.

Plus de 4.5 milliards de dollars investis dans la recherche afin de réduire les risques liés à la cigarette.

La multinationale a ainsi et déjà, entamé ce programme depuis 2008. Plus de 4.5 milliards de dollars ont été investis dans le volet de la recherche et du développement afin de créer des produits permettant de réduire considérablement les risques liés à la cigarette.

Comme fruit de ces recherches, un produit de tabac chauffé, a été commercialisé sous la marque IQOS dans 43 pays.

Ainsi, et comme fruit de ces recherches, un produit de tabac chauffé, a été commercialisé sous la marque IQOS dans 43 pays. Ce produit a permis à près de 6 millions de consommateurs dans le monde d’arrêter de fumer – selon le Dr Fazenda, qui ajoute que  le développement de cette alternative à la cigarette a été initié dans le respect des normes de la Food and Drug Administration (FDA), organisation gouvernementale américaine qui représente l’autorité compétente de régulation dans le domaine de la santé aux Etas Unis d’Amérique.

Ainsi, une série de tests et d’analyses chimiques, toxicologiques et cliniques a été réalisée pour démontrer une potentielle moindre nocivité de l’IQOS comparé aux cigarettes combustibles.

Dr Fazenda présente l’approche scientifique ayant abouti au développement de ce produit

Interrogé sur les détails de l’approche scientifique ayant abouti au développement de ce produit, Dr Fazenda a indiqué que celle-ci consiste en deux étapes principales :

– La première étape a été de développer un produit de tabac non combustible et par conséquent, sans production de fumée, car ce sont les composés nocifs et potentiellement nocifs produits lors du processus de combustion qui représentent la principale cause des maladies liées au tabagisme, et non la nicotine (comme également confirmé par des organismes telle que la FDA et Public Heath England).

– Dans cette logique, la deuxième étape de ce processus consistait à vérifier que la l’absence de combustion entraîne effectivement une réduction significative des quantités de composés nocifs et potentiellement nocifs présents dans l’aérosol généré par ces nouveaux produits. Ainsi, les études que nous avons menées sur nos produits ont montré que l’aérosol généré contient, en moyenne, 90% à 95% moins de constituants nocifs ou potentiellement nocifs par rapport à la fumée de la cigarette.

Des études de toxicité in-vitro confirment la réduction des quantités des composants toxiques

Ensuite, des études de toxicité in-vitro ont été réalisées afin de confirmer que cette réduction des quantités de composants toxiques entraîne une réduction de la toxicité, ce que nous avons pu confirmer via le produit IQOS.
Nous avons aussi mené une étude clinique sur une période de trois mois qui a montré que les fumeurs qui utilisent exclusivement IQOS pendant 3 mois atteignent en moyenne jusqu’à 95% de réduction d’exposition aux composés nocifs et potentiellement nocifs qu’une personne qui a complètement arrêté de fumer les cigarettes combustibles.

Enfin, les résultats d’une étude clinique de 6 mois réalisée aux Etats-Unis ont mis en évidence qu’un ensemble de marqueurs de risque associés à des mécanismes biologiques pouvant aboutir aux principales maladies liées à la cigarette, pour un groupe de fumeurs convertis à l’utilisation de IQOS, ont évolué dans la même direction que celle observée pour un groupe de fumeurs arrêtant de fumer.

L’intervention du Dr Nuno Fazenda lors de ce 46ème chapitre du Congrès Médical Maghrébin fût donc une occasion pour Philip Morris International de s’exprimer via une approche basée sur la transparence et l’évidence scientifique et son changement de cap vers un monde sans fumée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here