La fédération générale de l’enseignement secondaire publie les procédures de boycott des examens du premier trimestre

0

Tunisie-Tribune ( boycott des examens du premier trimestre ) – La fédération générale de l’enseignement secondaire relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a publié, lundi 12 novembre 2018, sur sa page officielle facebook, un avis destiné à tous les enseignants et les structures syndicales, portant sur les procédures de boycott des examens du premier trimestre de l’année scolaire courante (2018-2019).

Cet avis intervient en guise d’application des décisions prises par la commission administrative sectorielle de l’enseignement secondaire tenue le 5 novembre courant.

Le boycott concerne tous les enseignants du secondaire et de l’éducation physique, dans les collèges, les collèges techniques et pilotes, les lycées secondaires et pilotes et les fonctionnaires chargés, de poste de directeurs d’établissements éducatifs, les surveillants et ceux ayant une tâche administrative ou éducative dans un établissement scolaire.

Le boycott sera effectué pendant la semaine ouverte qui s’étale du 26 novembre courant au 1er décembre prochain, en préparant les sujets des examens sans les remettre à l’administration.
Ils sont appelés notamment à ne pas présenter les sujets des examens de la semaine bloquée (prévue du 3 au 8 décembre) et à assurer les cours normalement.

D’un autre côté, les directeurs et surveillants concernés par le boycott se chargent de la préparation du calendrier des examens sans le présenter aux enseignants et élèves.

Auparavant, le bureau exécutif de l’UGTT s’est dit opposé à l’appel au boycott des examens du premier trimestre auquel a appelé la commission administrative de l’enseignement secondaire.

Dans un communiqué publié, jeudi dernier, le bureau exécutif a appelé les enseignants à assurer le bon déroulement des examens.

Morched Driss, secrétaire général adjoint de la fédération générale de l’enseignement secondaire relevant de UGTT, a affirmé que le boycott des devoirs de synthèse du premier trimestre de l’année scolaire en cours sera mis en œuvre en l’absence d’un dialogue sérieux et responsable avec le gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here