Ligue des champions CAF : l’Espérance de Tunis remporte le sacre face au Wydad de Casa qui refusa de continuer de jouer après une panne du VAR

0
  • Espérance Sportive de Tunis – Wydad de Casa (1-0), match arrêté à la 58e mn de jeu suite à un imbroglio sans fin qui aurait duré aux environs de 90 minutes.

  • La CAF qui assume la responsabilité de la panne technique du VAR, donna la victoire à l’EST après voir attendu vainement la reprise du jeu, en patientant et en accordant 3 fois quinze minutes de délais de reprise.

Tunisie-Tribune (Ligue des champions CAF) – La finale retour de la Ligue des champions africaine entre l’ES Tunis et le Wydad Casablanca a été interrompue en deuxième période quand l’arbitre a refusé un but pour les Marocains, alors que le VAR était apparemment en panne. Après une heure et demie de discussions, suite au refus de l’équipe marocaine de continuer à jouer, la victoire a été accordée aux Tunisiens.

Scène surréaliste pour une finale continentale de cette importance

C’est une scène surréaliste pour un match d’une telle importance : la finale retour de la Ligue des champions entre l’Espérance Tunis et le Wydad Casablanca a été interrompue vendredi soir sur fond d’imbroglio d’arbitrage et de panne de l’assistance vidéo.

Après le match nul (1-1) au Maroc, l’équipe tunisienne avait pris l’avantage dans cette finale retour en première période, grâce à Youcef Belaïli, avant que tout bascule sur une action au retour des vestiaires.

À la 58e minute, El Karti égalisait pour l’équipe marocaine mais l’arbitre Bakary Gassama refusait le but, pour hors-jeu suivi d’une faute.

Les joueurs de Casablanca ont réclamé un arbitrage vidéo, mais le VAR a eu problème technique au niveau du switcher qui le reliait aux caméras, alors que le VAR fonctionnait bien depuis le début du match (photos à l’appui). L’équipe de la CAF n’avait pas de pièces de rechange, mais tant bien que mal le VAR a été réparé, sans pour autant que le WAC reprenne le jeu, se sentant frustré de pas voir été convaincu par une assistance vidéo !!!.

  • Rappelons que le VAR est une option sensée aider en apportant plus de clarté et de transparence à l’arbitre qui demeure toujours seul maître à bord.

Les discussions ont duré plus d’une heure, entre les joueurs des deux équipes, les arbitres, les dirigeants des deux camps et les responsables de la CAF. Le match a d’abord été annoncé interrompu puis après une longue période d’incertitude, l’arbitre enlevait sa veste de survêtement et sifflait la fin de la rencontre.

Un victoire et un trophée avec un goût d’inachevé …Les perdants ont donc gagné à ce niveau-là ! Alors que la CAF est sortie décrédibilisée…

Résultat : victoire et trophée pour l’Espérance Tunis. Devant leur public qui explosait de joie, les joueurs tunisiens pouvaient fêter leur deuxième succès d’affilée dans la compétition.

A ce moment-là, la dimension sportive s’était déjà évaporée et seule subsistait l’impression d’un amateurisme coupable des organisateurs (CAF).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here