Présidentielles 2019 : Kais Saied lance sa campagne électorale dans les cafés populaires de la Manouba

0

Tunisie Tribune (Élections présidentielle) – Le candidat à l’élection présidentielle anticipée, Kais Saied, a lancé, lundi matin, sa campagne électorale à la ville de la Manouba en allant à la rencontre des citoyens dans un café populaire à proximité du marché municipal.

” Ces rencontres sont une occasion pour être à l’écoute des problèmes des citoyens, notamment les jeunes, et les différentes catégories sociales “, a indiqué Saied dans une déclaration à l’agence TAP, soulignant qu’il ne fera pas de campagne électorale et ne parlera pas d’un programme politique au sens traditionnel du terme parce que le peuple tunisien ” sait ce qu’il veut “.

” Le président de la République n’a qu’à garantir les mécanismes permettant de les mettre en œuvre “, a-t-il soutenu.

Saied a estimé que les principales revendications du peuple tunisien sont l’emploi, la liberté et la dignité nationale.

” Le temps est venu, pour les politiciens, de s’autocritiquer et de mettre en place de nouveaux mécanismes qui permettent à ceux qui gouvernent d’exprimer la volonté populaire “, a-t-il ajouté.

Pour lui, la première priorité qui s’impose est d’instituer de nouvelles prérogatives du président de la République et de préconiser des pistes de travail lui permettant d’assumer pleinement ses fonctions durant cette importante étape historique.

Il a ajouté que le président a le droit d’entreprendre une initiative législative, et surtout de préserver le service public, qui doit bénéficier à tous, à savoir l’éducation, la santé et la sécurité sociale, en plus de garantir la sécurité nationale, non pas dans un sens étroit, mais dans tous les domaines de l’éducation, de l’agriculture et autres, tout en assurant l’intégration de tous les Tunisiens loin de toute forme de discrimination.

D’après lui, le traitement réservé à la nouvelle donne et à ” l’explosion révolutionnaire ” en Tunisie depuis 2011, marquant une montée en puissance de l’histoire, continu à se faire selon de vieux reflexes et une approche politique étriquée alors qu’on a besoin de nouveaux mécanismes qui réalisent la volonté du peuple et s’y soumettent, estime-t-il.

” Je ne suis pas en compétition avec quiconque des candidats, je propose plutôt un projet et le peuple n’a qu’à l’accepter ou le rejeter “, a-t-il lancé, appelant les électeurs à obéir à leur conscience le jour du scrutin et à éviter de voter pour ceux qui tendent à instrumentaliser leur misère, leur pauvreté et leurs souffrances.

La tournée du candidat Saïd s’est poursuivie dans les délégations de Oued Ellil et de Jedaida.

Elle continuera dans plusieurs régions de la Manouba (nord).

Kais Saied est né en février 1958.

C’est un universitaire spécialiste de droit constitutionnel. Il est également connu pour ses interventions académiques sur les problèmes juridiques liés à la rédaction de la Constitution tunisienne après la révolution et sur un certain nombre d’autres questions politiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here