Reporters sans frontières lance un appel aux candidats à la présidentielle

0

Tunisie-Tribune (Reporters sans frontières) – Selon Reporters sans frontières (RSF), seuls 13 candidats à l’élection présidentielle se sont engagés à «protéger et renforcer le droit fondamental des citoyens à l’information en l’espace de quelques jours».

Le communiqué de RSF, publié ce dimanche 15 septembre 2019, indique également que «l’indépendance éditoriale et le rejet de la censure demeurent un objet de mobilisation pour les journalistes tunisiens jusqu’à nos jours».

«Cette liberté retrouvée a été à plusieurs reprises mise à l’épreuve, entre intimidations, atteintes à l’indépendance éditoriale et tentatives de censure, le secteur des médias et les journalistes tunisiens, ont su résister et évoluer pour continuer de jouer leur véritable rôle de quatrième pilier de la démocratie naissante en Tunisie», lit-on dans le communiqué.

RSF a appelé les principaux candidats à l’élection présidentielle à «s’engager en faveur du respect de la liberté, l’indépendance et le pluralisme du journalisme sur la base de la constitution et des engagements internationaux de la Tunisie en matière de liberté de l’information» ajoutant que «les candidats ayant adhéré à l’engagement ont tous affirmé leur volonté de poursuivre l’appui au processus politique sur l’information et la démocratie».

Le prochain président de la République devra proposer des initiatives législatives «visant à assurer la protection des journalistes et l’indépendance des organes de régulation du secteur médiatique tout en appuyant le travail de la société civile médiatique dans ce domaine».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here