Arabie saoudite : Mort suspecte du général Abdel Aziz al-Fagham, garde du corps du roi Salmane

0

Tunisie-Tribune (général Abdel Aziz al-Fafham) – Le général Abdel Aziz al-Fagham, en charge de la sécurité personnelle du roi Salmane d’Arabie Saoudite, a été abattu par l’un de ses amis.

Le garde du corps personnel du roi Salmane d’Arabie saoudite, le général Abdel Aziz al-Fagham, a été tué par un de ses amis lors d’une «dispute personnelle» à Jeddah, a annoncé dimanche la police saoudienne.

Un porte-parole de la police, cité par l’agence officielle SPA, a ajouté que l’auteur des tirs avait été abattu à son tour par des policiers. Selon ce porte-parole, les faits se sont déroulés alors que le général Fagham rendait visite à un ami qui recevait plusieurs invités chez lui à Jeddah, la grande ville portuaire de l’ouest saoudien.

A la suite d’une «dispute» verbale, l’un des invités, qui est également un ami de M. Fagham, a quitté les lieux avant de revenir avec une arme, ouvrant le feu sur le général et le blessant mortellement. Il a également blessé deux personnes, dont un autre Saoudien et un employé philippin, avant de se barricader et d’échanger des tirs avec des policiers.

Il a été abattu alors que cinq policiers ont été blessés, selon la même source. «Le général Abdel Aziz al-Fagham, garde du corps du roi Salmane est mort», avait auparavant rapporté le quotidien Saudi Gazette, la télévision d’Etat Al-Ekhbariya affirmant qu’il est mort dans «un échange de tirs à Jeddah lors d’une dispute personnelle».

La silhouette du général, grand et élancé, et qui veille de très près sur le souverain saoudien, est familière des Saoudiens. Sa mort a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, de nombreux Saoudiens regrettant la disparition de cet «ange gardien» du roi Salmane. (afp/nxp)e Le général Abdel Aziz al-Fagham, en charge de la sécurité personnelle du roi Salmane d’Arabie Saoudite, a été abattu par l’un de ses amis.

Le garde du corps personnel du roi Salmane d’Arabie saoudite, le général Abdel Aziz al-Fagham, a été tué par un de ses amis lors d’une «dispute personnelle» à Jeddah, a annoncé dimanche la police saoudienne.

Un porte-parole de la police, cité par l’agence officielle SPA, a ajouté que l’auteur des tirs avait été abattu à son tour par des policiers. Selon ce porte-parole, les faits se sont déroulés alors que le général Fagham rendait visite à un ami qui recevait plusieurs invités chez lui à Jeddah, la grande ville portuaire de l’ouest saoudien.

A la suite d’une «dispute» verbale, l’un des invités, qui est également un ami de M. Fagham, a quitté les lieux avant de revenir avec une arme, ouvrant le feu sur le général et le blessant mortellement. Il a également blessé deux personnes, dont un autre Saoudien et un employé philippin, avant de se barricader et d’échanger des tirs avec des policiers.

Il a été abattu alors que cinq policiers ont été blessés, selon la même source. «Le général Abdel Aziz al-Fagham, garde du corps du roi Salmane est mort», avait auparavant rapporté le quotidien Saudi Gazette, la télévision d’Etat Al-Ekhbariya affirmant qu’il est mort dans «un échange de tirs à Jeddah lors d’une dispute personnelle».

La silhouette du général, grand et élancé, et qui veille de très près sur le souverain saoudien, est familière des Saoudiens. Sa mort a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, de nombreux Saoudiens regrettant la disparition de cet «ange gardien» du roi Salmane. (afp/nxp)

Arabie saoudite : Mort suspecte du général Abdel Aziz al-Fagham, garde du corps du roi Salmane

Le général Abdel Aziz al-Fagham, en charge de la sécurité personnelle du roi Salmane d’Arabie Saoudite, a été abattu par l’un de ses amis.

Le garde du corps personnel du roi Salmane d’Arabie saoudite, le général Abdel Aziz al-Fagham, a été tué par un de ses amis lors d’une «dispute personnelle» à Jeddah, a annoncé dimanche la police saoudienne.

Un porte-parole de la police, cité par l’agence officielle SPA, a ajouté que l’auteur des tirs avait été abattu à son tour par des policiers. Selon ce porte-parole, les faits se sont déroulés alors que le général Fagham rendait visite à un ami qui recevait plusieurs invités chez lui à Jeddah, la grande ville portuaire de l’ouest saoudien.

A la suite d’une «dispute» verbale, l’un des invités, qui est également un ami de M. Fagham, a quitté les lieux avant de revenir avec une arme, ouvrant le feu sur le général et le blessant mortellement. Il a également blessé deux personnes, dont un autre Saoudien et un employé philippin, avant de se barricader et d’échanger des tirs avec des policiers.

Il a été abattu alors que cinq policiers ont été blessés, selon la même source. «Le général Abdel Aziz al-Fagham, garde du corps du roi Salmane est mort», avait auparavant rapporté le quotidien Saudi Gazette, la télévision d’Etat Al-Ekhbariya affirmant qu’il est mort dans «un échange de tirs à Jeddah lors d’une dispute personnelle».

La silhouette du général, grand et élancé, et qui veille de très près sur le souverain saoudien, est familière des Saoudiens. Sa mort a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, de nombreux Saoudiens regrettant la disparition de cet «ange gardien» du roi Salmane. (afp/nxp)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here