Commerce électronique : Un chiffre d’affaires de 225 MDT

0

Tunisie-Tribune – (Commerce électronique) – L’internet en Tunisie est devenu un marché de vente et d’achat qui profite à tout le monde. De nos jours, beaucoup d’internautes rivalisent sur le net pour le développement de ce secteur qui ne cesse de monter en puissance laissant derrière lui tout concept traditionnel.

Le dynamisme que connaît le marché du net est énorme vu le nombre de gens qui veulent acheter avec pour cible une bonne qualité de divers produits inestimables. Derrière le e-commerce en Tunisie, il y a tout un groupe de développeurs de web et d’internautes qui sont créatifs et productifs qui travaillent inlassablement pour la croissance de l’économie du pays.

C’est dans ce contexte que le directeur du développement du commerce électronique au ministère du Commerce, Khabeb Hadhri a annoncé que 300 mille commerçants de détail devront adhérer au système de paiement électronique, surtout que les conditions et les procédures de paiement électronique ainsi que les lois sont disponibles.

Il a ajouté, lors d’un atelier sur le commerce électronique(e-commerce) transfrontalier, organisé, mercredi, à Tunis, par le ministère du Commerce en collaboration avec le programme de développement de droit commercial (Département du Commerce des Etats-Unis), que le nombre des commerçants adhérents aux deux systèmes de paiement électronique “clic toPay” et dinar électronique(e-dinar) a atteint, en 2018, environ 1900 commerçants .

Hadhri a indiqué que le chiffre d’affaires du commerce électronique a atteint, en 2018, 225 millions de dinars avec 4 millions de transactions électroniques.

Le responsable a affirmé, en outre, à l’occasion de cet atelier visant à examiner les différentes lois relatives au commerce électronique transfrontalier, que la Tunisie dispose d’un grand potentiel d’institutions actives dans les industries traditionnelles et agroalimentaires qui exportent leurs produits via les réseaux du commerce électronique.

Il a souligné la volonté du ministère de soutenir cette tendance et d’assurer la présence des entreprises tunisiennes sur les plateformes de commerce électronique, à travers la mise en place de plusieurs projets, notamment, le projet de facilitation des exportations “Easy Export” visant à promouvoir les exportations des petites et moyennes entreprises(PME), à travers le réseau postal et à renforcer le positionnement des entreprises tunisiennes sur le marché international.

Le projet “Easy Export”, est un groupe de guichets uniques d’exportation via le réseau postal destiné à soutenir l’intégration des entreprises dans le commerce extérieur et à stimuler leurs exportations en adoptant les solutions logistiques et numériques du réseau postal.

Le Centre de promotion des exportations (CEPEX) a accordé une réduction de 50% sur les coûts des colis postaux au profit des entreprises adhérentes au projet Easy Export.

Jusqu’à présent, 60 entreprises ont bénéficié de cette mesure et 7 mille colis renfermant des produits de l’artisanat ont été exportés vers les Etats-Unis et les pays de l’Union européenne.

A noter que la Tunisie est le premier pays du sud de la Méditerranée et le premier pays arabe à avoir lancé le commerce électronique.
De même, le dernier rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) pour l’année 2018 a classé la Tunisie au quatrième rang des pays africains dans le domaine du commerce électronique et 79ème au monde.

Selon des chiffres officiels annoncés en 2019, le volume du commerce électronique en Tunisie, à l’instar d’autres régions arabes, reste faible car il ne représente actuellement que 2% du volume total des transactions commerciales. Ce chiffre sera porté à 7 et 8% dans le prochain plan de développement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here