Discours du nouveau président de la République devant le parlement (vidéo)

0

Tunisie-Tribune (nouveau président de la République) – Le président de la République Tunisienne Kais Saied, a prêté serment, mercredi 23 octobre 2019, au Bardo, au cours d’une séance extraordinaire de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).
Après avoir posé la main sur le Coran, Kais Saied a prêté le serment suivant :

Je jure par Dieu Tout-puissant de sauvegarder l’indépendance de la patrie et l’intégrité de son territoire, de respecter la Constitution du pays et sa législation, de veiller sur ses intérêts et de lui devoir allégeance”.

Le président de la République a ensuite prononcé un discours dans lequel il a promis de protéger l’Etat tunisien et de garantir sa pérennité, soulignant la nécessité de mettre les structures de l’Etat à l’abri de tout calcul politique.

Il a affirmé qu’il se porte garant du peuple, de l’Etat et de la sécurité des Tunisiens, promettant de garantir la justice et de réaliser les aspirations des Tunisiens en termes d’emploi, de liberté et de dignité.

La première responsabilité d’un chef d’Etat est d’être le symbole de son unité, de veiller au respect de la Constitution et de rassembler tous les Tunisiens”, a-t-il dit.

Et d’ajouter que “les défis sont immenses et la responsabilité sera très lourde. Mais la volonté du peuple est grande pour relever les défis et surmonter les obstacles”.

Sur un autre plan, le chef de l’Etat a exhorté le peuple tunisien à être uni dans le combat contre le terrorisme et à œuvrer à en éradiquer les causes, saluant les corps de l’armée, de la sécurité et de la douane dont les membres sont confrontés à ce fléau et et à tous les types de crimes.

Kais Saied a également appelé au respect de la loi et à la préservation des acquis et des richesses du pays.

Vidéo :

Sur le registre des droits et des libertés, le chef de l’Etat a lancé: “Il n’y a pas lieu de toucher aux droits de la femme”, appelant à la nécessité de renforcer les droits économiques et sociaux de la femme tunisienne.

Personne ne peut priver le peuple tunisien de sa liberté sous quelque motif que ce soit, une liberté chèrement acquise, a lancé Kais Saied, ajoutant “se trompe celui qui croit qu’il peut faire marche arrière en matière de droits”.

Et d’ajouter que certains tunisiens ont proposé de faire don d’une journée de travail pendant cinq ans pour contribuer au remboursement de la dette extérieure tunisienne et pour renforcer le trésor tunisien.

Sur les relations extérieures de la Tunisie, Kais Saied s’engage à respecter tous les accords ratifiés même si certains d’entre eux peuvent être révisés sur la base d’entente entre les nations et les peuples. Le prolongement naturel de la Tunisie sont les pays du Maghreb, l’Afrique, le monde arabe, le nord de la Méditerranée et le reste des pays amis, a-t-il dit.

Le peuple tunisien, a-t-il souligné, soutiendra toutes les causes justes dont en premier lieu la cause palestinienne.

La cérémonie extraordinaire a été levée vers 11H00. Elle a débuté par la récitation de versets du Coran. L’hymne national a été entonné à cette occasion.

Cette cérémonie s’est déroulé en présence de l’ex-président de la République par intérim Foued Mebazaa, d’anciens chefs de gouvernement, de plusieurs membres du gouvernement notamment du chef du gouvernement, Youssef Chahed, des secrétaires généraux des partis politiques et des organisations nationales ainsi que de personnalités nationales et présidents des instances nationales et des ambassadeurs et représentants des missions diplomatiques en Tunisie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here