Une récolte record d’huile d’olive, de près de 350 mille tonnes, attendue pour cette campagne

0

Tunisie-Tribune (huile d’olives) – Une récolte record d’huile d’olive est attendue pour la campagne 2019-2020, s’élevant à 350 mille tonnes, soit largement plus ce que double de la récolte de la saison écoulée (140 mille tonnes), a indiqué Ezzeddine Chalghef, DG de la production agricole, au ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, dans un entretien accordé à l’agence TAP.

Chalghef a rappelé que le meilleur record national de production de l’huile d’olive, réalisé jusque-là, s’est élevé à 340 mille tonnes, en 2015, précisant que la moyenne annuelle de production nationale, durant ces dernières années, est de l’ordre de 180 mille tonnes.

« Le gouvernorat de Sfax se situe en tête des régions productrices de l’olive et l’huile d’olive (17% de la production nationale), suivie par ceux de Mahdia (14%), Sidi Bouzid, Sousse et Kairouan », a-t-il noté.

Et d’ajouter, que  » 20% seulement de la production tunisienne est orientée vers le marché local, alors que le reste (80%) est destiné à l’exportation, vers 50 destinations internationales, dont le plus grand marché est celui de l’Union Européenne, qui accapare, à lui seul, 70% de nos exportations ».

« La quantité d’huile d’olive exportée durant la saison 2018/2019, jusqu’à fin septembre, s’est élevée à 148 mille tonnes. Pour ce qui est de l’huile conditionnée, la Tunisie a exporté 18700 tonnes d’une valeur de 246 millions de dinars (MD), ainsi que 37500 tonnes d’huile d’olive biologique, d’une valeur de 416 MD ».

« L’effort d’exportation se poursuivra jusqu’à fin octobre. Nous tablons sur un total d’exportation à hauteur de 160 mille tonnes, pour cette saison ».

Pour ce qui est de la saison 2019-2020, Chalghef a fait savoir que la Tunisie pourrait regagner son deuxième rang d’exportateur mondial, après l’Espagne, avec une quantité vendue à l’extérieur qui s’élèverait entre 200 et 250 mille tonnes, surtout avec la baisse de la production prévue dans un nombre de marchés concurrents.

Dans ce cadre, le directeur général a souligné l’impératif de regrouper les professionnels de cette filière dans une structure unique, afin de renforcer le positionnement de la Tunisie à l’étranger et parvenir à conquérir de nouveaux marchés.

A noter que les oliveraies accaparent une superficie de 1,9 million de ha, ce qui représente plus de 1/3 des terres agricoles à l’échelle nationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here