La navette top secret X-37B est de retour sur Terre après un séjour record dans l’espace

0

Tunisie-Tribune (navette top secret X-37B) – Après un séjour de plus de deux ans en orbite, le drone spatial X-37B de l’U.S. Air Force est revenu sur Terre. Sa mission, comme les quatre précédentes, a été classée « confidentiel défense », de sorte qu’aucune information sur le détail des opérations réalisées en orbite n’est communiquée. S’il est peu probable qu’il soit un tueur de satellites, il est avant tout un banc de test volant qui expérimente des technologies que les États-Unis souhaitent pour l’instant ne pas rendre publiques.

Comme lors des précédentes missions, le drone spatial X-37B de l’U.S. Air Force est retourné sur Terre en toute discrétion. Après une mission de 780 jours, il avait décollé le 7 septembre 2017, le drone s’est posé ce dimanche sur la piste d’atterrissage du Centre spatial Kennedy de la Nasa, qu’utilisaient les anciennes navettes spatiales. Il bat donc le record détenu par la précédente mission d’une durée de 718 jours dans l’espace. Actuellement, le nombre total de jours passés en orbite pour l’ensemble du programme de véhicules de test est de 2.865 jours.

Ce record de longévité nous rappelle que le seul défi du X-37 est qu’il reste très longtemps en orbite, et vu sa taille on se doute bien qu’il n’a pas une grande capacité de manœuvre car cela nécessite une énorme quantité de carburant. Les ergols qu’il embarque sont principalement utilisés pour le contrôle d’altitude, la désorbitation et le retour sur Terre. Pour la production d’énergie nécessaire au fonctionnement des servitudes et des expériences, il utilise des panneaux solaires. Particularité intéressante, on peut aisément remarquer que, contrairement aux navettes spatiales qui revenaient très abîmées de leur court séjour dans l’espace, l’X-37B apparaît nettement moins affecté après son retour sur Terre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here