Inauguration au siège de l’ONU a Tunis d’une salle de conférence au nom de feu Hedi Annabi

0

Tunisie-Tribune (Hedi Annab) « Hédi était l’un des piliers du maintien de la paix des Nations Unies. Alliant au talent diplomatique et à l’érudition une conscience professionnelle sans faille, il a exercé ses fonctions dans le monde entier, pendant des décennies, sur le terrain comme au Siège » a indiqué le secretaire général de l’ONU dans un message lu lundi à cette occasion, par Diego Zorilla, Coordonnateur résident des Nations Unies en Tunisie.

« Décédé en service alors qu’il dirigeait la mission de l’ONU en Haïti, sa perte a laissé un vide dans le monde entier,y compris dans sa Tunisie natale où il avait fait ses premiers pas de diplomate et où l’on était, à juste titre, fier de le voir œuvrer à un monde meilleur » souligne le secretaire général de l’ONU dans son message ajoutant qu’ en « Baptisant une salle de conférence à son nom dans cette nouvelle Maison bleue(agence des Nations Unies en Tunisie), nous lui rendons hommage » .

Sabri Bachtobji, ministre tunisien des affaires étrangères par intérim a, pour sa part indiqué que Hédi Annabi était un « pionnier de l’action humanitaire et de la diplomatie tunisienne » ajoutant que « Nous célébrons aujourd’hui la mémoire de celui qui a fait de l’humanitaire une vocation et une passion« .

Il a assumé grâce à son talent de hautes charges au sein de l’adminstration ainsi que la diplomatie tunisiennes.

« c’était un homme d’action toujours prêt à prendre l’initiative au surgissement des crises humanitaires partout dans le monde, crises qu’il a su gérer humanitairement« .

Dix ans aprés sa mort, la Tunisie qui a accedé pour la quatrième fois au siège de membre permanant au conseil de sécurité, ne manquera pas de rendre hommage au travail de feu Hedi Annabi en promouvant les valeurs de justice, de paix et de solidarité ».

Né le 4 septembre 1943 Hédi Annabi décède le 12 janvier 2010 à Port-au-Prince, dans les décombres de l’Hôtel Christopher de Port-au-Prince, à la suite du tremblement de terre qui a frappé la capitale d’Haïti.

Il occupe de 2007 à sa mort le poste de représentant spécial du secrétaire général des Nations unies dans le cadre de la mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Il a auparavant été secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de maintien de la paix de 1997 à 2007.

Source: TAP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here