Mbarka Brahmi : Ma vie continue sans craintes malgré les menaces (Vidéos)

0

Tunisie-Tribune (Mbarka Brahmi) – Mbarka Brahmi, ancienne député de l’ARP et  veuve du martyr Mohamed Brahmi est intervenue ce samedi 18 janvier 2020 sur les ondes de Mosaïque FM pour commenter l’information de la tentative de son assassinat.

En effet, le Courant populaire a annoncé hier dans un communiqué qu’un plan d’assassinat visant Mbarka Brahmi a été déjoué. Une information confirmée par le ministère de l’Intérieur.

«J’ai été invitée par les unités de sécurité de la région de l’Ariana où j’ai appris qu’il y avait un plan pour m’assassiner. Par la suite, j’ai été invitée à comparaître devant la brigade de lutte contre le terrorisme d’El Gorjani», a indiqué Mbarka Brahmi.

La veuve du martyr Mohamed Brahmi a assuré que le pays attend un traitement efficace pour éradiquer ce fléau. «Les unités de sécurité et de l’armée nationale font de leur mieux. Personnellement, je n’ai reçu aucune menace. Mais tant que je suis dans le viseur des terroristes, j’ai demandé une protection. C’est aux unités de sécurité de décider la forme  ma protection moi et mes enfants. En attendant  la vie doit continuer puisque je travaille et parmi mes enfants il y a ceux qui étudient et ceux qui travaillent aussi. Je souhaite la paix et la sécurité pour moi, pour le pays et pour tous les tunisiens ».

Mbarka Brahmi a lancé à cette occasion un appel à l’unité et à appliquer la loi contre ceux qui menacent la stabilité et la paix du pays. «Cette fois, j’ai été informée par les unités de sécurité. Peut être, la prochaine fois, la menace ne sera pas découverte à temps. Je renvoi à la balle dans camp de la justice qui n’a pas tranché dans les dossiers des martyrs en appliquant convenablement la loi.  Car avec une justice efficace, cette grosse boule de neige  qui ne cesse de prendre du volume finira par s’arrêter».

https://web.facebook.com/mosaiquefm/videos/471117223569394/?t=0

Source

 

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here