Le Programme de Recherche des Émirats Arabes Unis pour la Science de l’Amélioration de la Pluie annonce un nouveau cycle

0

Tunisie-Tribune (Programme de Recherche des Émirats Arabes Unis) – Le Programme de Recherche des Émirats Arabes Unis pour la Science de l’Amélioration de la Pluie a révélé aujourd’hui que l’appel aux propositions de projets pour le quatrième cycle du programme de subventions sera lancé officiellement début 2021, et ciblera de nouveaux domaines de recherche dans le cadre d’une nouvelle structure du programme et de nouveaux critères d’évaluation qui seront annoncés plus tard cette année.

Le programme a également dévoilé les résultats des projets de recherche sur l’amélioration de la pluie réalisés par les lauréats de la subvention lors du second cycle du programme.

Les lauréats comprennent : Dr Paul Lawson, Chercheur scientifique principal chez SPEC Incorporated, États-Unis, Professeur Hannele Korhonen, Directrice du Programme de Recherche sur le Climat à l’Institut Finlandais de Météorologie, Finlande, et Professeur Giles Harrison, Professeur de Physique de l’atmosphère à l’Université de Reading au Royaume-Uni.

Son Excellence Dr Abdulla Al Mandous, Directeur du Centre National de Météorologie (NCM) et Président de l’Association régionale II (Asie) de L’Organisation météorologique mondiale (OMM), a déclaré : « Les projets récompensés soutenus par le Programme ont franchi des étapes importantes dans le développement de la science de l’amélioration de la pluie et des opérations d’ensemencement des nuages. Dans le cycle à venir, nous aspirons à recevoir des propositions de projets innovants qui peuvent avoir un impact transformationnel sur la science de l’amélioration de la pluie au niveau mondial ».

Intitulé « Optimisation de l’Ensemencement via les Aérosols dans les Stratégies d’Amélioration de la Pluie », le projet du Professeur Korhonen a développé une base de données complète sur la caractérisation des aérosols à partir des instruments Lidar (PolyXT et Halo) et du compteur CCN déployés aux Émirats Arabes Unis. Ce projet soutiendra les opérations d’ensemencement des nuages en utilisant le modèle à l’échelle des nuages pour créer un émulateur statistique. Outre l’intensification des précipitations, cette technique aidera aussi à déterminer les matériaux les plus appropriés utilisés pour la formation des précipitations.

Pour sa part, Professeur Harrison a travaillé sur un projet axé sur les aspects électriques de la génération de la pluie en modélisant la croissance des gouttes chargées en gouttes de pluie. Il a de même identifié des sites pour lancer la campagne des aéronefs sans pilote en 2020 visant à comprendre la formation des nuages ​​et du brouillard aux Émirats Arabes Unis. Les résultats du projet soutiendront les opérations d’ensemencement des nuages ​​fondées sur les mesures électriques des nuages.

Entretemps, Dr Lawson a travaillé sur un projet visant à identifier les cumulus appropriés à l’ensemencement des nuages. Les résultats de ce projet aideront à déterminer les avantages de l’ensemencement hygroscopique et son rôle dans le développement d’un schéma  microphysique des nuages ​​à travers la simulation, et ce en collaboration avec le National Center for Atmospheric Research à Colorado.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here