Honor présente le 9X Pro : un smartphone moyenne gamme amputé de Google

0

Tunisie-Tribune (Honor) – Au cours d’une conférence en direct de Barcelone, la filiale de Huawei a présenté et officialisé la sortie internationale du Honor 9X Pro.

Bien que le Honor View 30 Pro ait tiré la couverture à soi pendant la conférence, le Honor 9X Pro ne démérite pas grâce à des composants de dernière fraîcheur et un prix plancher. Il sera lancé en mars prochain à partir de 249€.

Un smartphone au design original

Honor n’a pas son pareil pour concevoir des smartphones esthétiquement intéressants, même à des tarifs très bas. La filiale de Huawei ne manque pas d’ingéniosité pour introduire des motifs irisés envoûtants à l’arrière de ses appareils, et ce 9X Pro ne fait pas exception.

Le Honor 9X Pro est un smartphone doté d’un écran LCD à la diagonale de 6,59 pouces. L’appareil photo avant est logé dans un mécanisme pop-up sur le dessus, libérant ainsi une belle surface d’affichage.

Côté performances, le smartphone composera avec un SoC Kirin 810 de dernière génération. Accompagné de 6 Go de RAM et de 256 Go de stockage (UFS 2.1), le 9X Pro misera son endurance sur une batterie de 4 000 mAh — malheureusement incompatible avec la recharge rapide.

Les photographes en herbe se réjouiront enfin de la présence d’un trio d’appareils photo. Un premier capteur 1/2″de 48 mégapixels (ƒ/1,8) se fera un allié fidèle au quotidien. Un capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels (ƒ/2,4) permettra de capturer des scènes plus étendues, et un dernier capteur de 2 mégapixels tentera de rendre justice à la profondeur de champ.

Honor devra faire sans Google à l’avenir

Huawei n’aura pas manqué de faire passer le mot à sa filiale Honor dans la journée. C’est que la stratégie de l’entreprise doit s’adapter aux sanctions américaines qui handicapent fortement son développement occidental. Le Honor 9X Pro, tout comme le Honor View 30 Pro ou les appareils présentés plus tôt dans la journée par Huawei sont ainsi dépourvus de tous les services et applications Google.

Cela signifie que que ni Google Play, ni Gmail, YouTube ou même les DRM permettant de lire des vidéos sur Netflix ne sont présents sur ces appareils. Une pénalité qui devrait faire réfléchir les éventuels futurs clients des marques du groupe.

Aussi Honor a poursuivi les efforts entrepris aujourd’hui par Huawei pour légitimer les Huawei Mobile Services et l’AppGallery qui se substitut de fait à Google Play. Un écosystème qui manque encore cruellement de références susceptibles d’attirer un public européen. Lors de notre test du Mate 30 Pro en décembre dernier, le magasin d’application n’agrégeait pas un quart des applis les plus populaires du Play Store.

Source : iT-News

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here