Le 2e ATB Innovation Challenge,a couronné cinq lauréats (zoom sur leurs CV)

0

Tunisie-Tribune (ATB Innovation Challenge) – Le jury de la douzième édition de l’ATB Innovation Challenge, anciennement appelé ATB Challenge, a couronné cinq lauréats lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est tenue, ce soir 4 mars, à Tunis.

C’est en grande pompe que la cérémonie de remise des prix d’ATB Innovation Challenge a eu lieu devant un auditoire composé essentiellement d’hommes d’affaires, banquiers, économistes et représentants d’organes de presse.

L’innovation au cœur de l’ATB

Lors de son mot d’ouverture, le Directeur général de l’ATB, Ahmed Rjiba, affirme que la banque œuvre pour que les acteurs économiques innovent et sortent des moules préétablis. Pour lui, l’événement a pris de l’ampleur pendant les douze années. Il est devenu un événement majeur et incontournable. Dans le même sillage, il affirme le soutien de la banque aux projets faisant preuve de créativité et d’innovation. Par ailleurs, il a fait savoir que la dénomination de la compétition a subi un changement. Ce n’est plus ATB Challenge mais l’ATB Innovation Challenge. Et d’affirmer que l’innovation est au cœur de la banque.

Zoom sur les heureux lauréats

Mohamed Yacine Zayene, fondateur de Intro, a remporté le prix de la catégorie Sciences et Technologies. En effet, l’heureux lauréat a conçu une application en réalité virtuelle qui permet d’explorer le monde et de partager des moments d’évasion avec sa communauté. Par ailleurs, le business model du projet se base sur les recettes publicitaires. D’ailleurs, cette application est l’aboutissement du rêve du jeune entrepreneur, à savoir, faire le tour du monde. Un rêve qu’il nourrit depuis sa tendre enfance.

Le trio Sami Gharbi, Seif Bennia et Anis Bsila, fondateurs de Glow Symphony a remporté le prix Art & culture. Le trio dispose d’une faculté d’adaptation aux spectacles pour se structurer même en quintette.

Faute de projets convaincants, aucun candidat n’a reçu le prix de la catégorie Business et l’Initiative Entrepreneuriale

Si le jury a pu choisir des lauréats pour les catégories Art & culture et Sciences et technologie, il n’en n’est pas de même pour la catégorie Business et l’Initiative Entrepreneuriale. Ainsi, le jury n’a pas décerné le prix en question. Expliquant les raisons de la décision, le président du jury, Hechmi Alaya a indiqué que tous les projets qui se sont présentés dans le cadre de cette catégorie n’ont pas le minimum requis.

Il affirme, également, que les projets en question ne répondent en aucun cas aux exigences du jury. D’ailleurs, Hechmi Alaya affirme que les deux critères principaux pour choisir les lauréats est l’originalité et l’innovation des projets.  D’ailleurs, il fallait trancher puisque le jury a reçu 558 candidatures pour la compétition. Il a souligné, dans le même sillage, la grande expérience et la rigueur scientifique de tous les membres du jury.

Des prix de consolation pour inciter les créateurs à s’améliorer

Par ailleurs, le jury a décerné des prix de consolation au peintre Amel Fartouna. Et ce dans la catégorie Arts et Culture. Mohamed Louhichi, fondateur du projet « Chabeb » a également obtenu le prix consolation dans les Technologies et les Sciences.

Ameni Channoufi a obtenu le prix de consolation dans la catégorie Sciences et Technologie. Et ce pour son projet qui consiste en un site web et une application dédiée aux enfants de 3 à 11 ans. Il s’agit de contenus pédagogiques élaborés par des spécialistes destinés à détecter et à remédier aux problèmes des enfants qui ont des troubles comportementaux.

Les nouveautés ne manquent pas

Le président du jury est revenu entre autres sur les nouveautés de l’événement. D’ailleurs, les nouveautés ne manquent pas dans cette édition. Les nouveautés se traduisent notamment par l’incubation des nominés chez l’incubateur Afkar. Ces derniers ont pu bénéficier de 60 heures d’accompagnement sur 6 semaines.

Ce qui leur a surtout permiS de structurer leurs projets. La sélection a également intégré une deuxième phase durant laquelle 9 candidats présélectionnés ont été invités à pitcher. Aussi, les prix octroyés par les lauréats ont doublé pour atteindre 20 000 DT.

Une compétition qui date de 2006

Il convient de rappeler que l’ATB organise depuis 2006 un concours national qui prime la créativité, la connaissance des jeunes porteurs de projets dans les trois domaines suivants : la Culture, les Arts Numériques et les Humanités, les Sciences et les Technologies et le Business et l’Initiative Entrepreneuriale.

Depuis sa création, ATB Challenge & Innovation a primé 31 gagnants dans la catégorie ART, 38 gagnants dans la catégorie Technologie (dont des groupes de 2-3 personnes) et 39 jeunes porteurs de projets dans la catégorie Business.

Le jury de la compétition est présidé par Mr Hechmi Alaya. Il est composé de Mr Yadh Ammar, avocat ; Mr Samir Annabi, avocat ; Mme Salma Baccar, cinéaste ; Me Mohamed Salah Ben Aïssa, académicien  et ancien ministre, Mr Houssem Aoudi, entrepreneur, Mme Aïcha Ennaifar, experte Business Technology , Mr Mohamed-Ali Essâadi, artiste ; Mme Rym Faiez, académicienne, Mr Tawfik Jelassi, académicien et ancien ministre ; Mr Ali Louati, écrivain ; Mr Nja Mahdaoui, artiste ; Mme Salwa Smaoui, Directeur  Général MICROSOFT, Mme Inçaf Yahyaoui, journaliste, Mr Mongi Zidi, PDG ARCHIMED France et Mr Néjib Chahed, industriel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here