Le Général sort de son silence : Évoquant les raisons de sa démission, …il accuse !

0

Tunisie-Tribune (Le Général sort de son silence) – le général Mohamed Salah Hamdi a créé l’événement sur sa page officielle en donnant un aperçu sur les péripéties et les raisons de sa démission en tant conseiller auprès du président de la République pour la sécurité nationale.

Le général Mohamed Salah Hamdi se justifie en ces terme : « d’abord, cette sortie en public » en précisant qu’à la suite à laquelle, il avait présenté sa démission, une première fois, le 10 mars 2020, avant de la reconfirmer le 16 du même mois, avec son acceptation par le chef de l’Etat.

Un communiqué officiel devait être diffusé le 20 mars, mais devant l’absence d’une telle procédure, il a rencontré le président de la République pour lui dire qu’il quittait le poste.

Évoquant, ensuite, les raisons de son départ, le général Hamdi révélé l’existence de divergences au sein du cabinet, notamment après les événements qui se sont déroulés en janvier dernier et l’organisation de certaines audiences à Carthage sans qu’il n’y ait été invité. Ce fut aussi le cas lors de les audience accordées aux ministres de la Défense et des Finances ainsi celle accordée à la ministre de la Santé par intérim.

L’ancien conseillé et ex-chef d’état major des forces armées terrestres indique qu’on lui a mis beaucoup de bâtons dans les roues, sans parler des entraves qu’il rencontre à chaque fois qu’il voulait voir le chef de l’Etat.

Le général Mohamed Salah Hamdi évoque d’autres raisons. Mais des source dignes de foi précisent qu’à l’origine des restrictions se trouve, principalement et logiquement, la directrice du cabinet, Nadia Akacha, curieusement promue à ce poste à peine deux mois après avoir été introduite au Palais de Carthage comme conseillère juridique auprès du président de la République.

En effet, de par ses prérogatives de directrice de cabinet, c’est elle qui était en position de lui mettre les bâtons dans les roues et de le tenir à l’écart du chef de l’Etat dans le sens où c’est elle qui met au point les audiences et programme les activités du chef de l’Etat.

Reste à savoir le pourquoi de ses agissements à l’encontre du général Hamdi ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here