Raillée sur les résaux sociaux, l’enseignante Néjiba Brahim regrette âprement d’avoir prodigué des cours à distance bénévolement (vidéo)

0

Tunisie-Tribune (Raillée sur les résaux sociaux) – Dans son intervention sur les ondes FM de Mosaïque FM, ce matin vendredi 17 avril 2020, la professeure de langue anglaise, Néjiba Brahim, qui a été raillée sur les réseaux sociaux après son passage sur Wataniya Educative, le 15 avril 2020, a exprimé son immense regret.

« J’ai accepté de faire du bénévolat pour les étudiants, mettant ma santé en danger, j’ai quitté ma maison.  Aujourd’hui, je regrette cette expérience ».

Selon ses dires, elle a été atteinte par la campagne d’intimidation et les commentaires moqueurs qui l’ont visée : « Mon fils étudie à l’étranger et a été affecté à son tour. Je regrette l’expérience. »

La professeure a expliqué qu’elle enseignait le français en premier lieu, puis elle a commencé à enseigner l’anglais depuis 2001. Elle considére qu’elle a réussi son parcours et ce d’après le témoignage de ses élèves, inspecteurs, et même les étudiants de premier cycle.

Elle a également confirmé que la session diffusée et son contenu sont corrects et que sa prononciation est destinée aux débutants, en disant : « C’est ce que les spécialistes ont déclaré ».

Rappelons que les cours de soutien scolaire ont commencé depuis mercredi 15 avril 2020 à 10h après un accord de partenariat entre l’établissement de la Télévision tunisienne et le ministère de l’Education.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here