Coronavirus : oubliez les climatiseurs, disent ces experts japonais

1
Tunisie-Tribune (Coronavirus et climatisation) – L’été débarque et les climatiseurs vont commencer à tourner à plein régime. Le débat sur la propagation du coronavirus à travers l’air conditionné refait surface. Cette fois ce sont des experts japonais qui alertent sur la dangerosité de la climatisation. D’après eux cette dernière pourrait doper la pandémie, rapporte The Japan Times le 17 juin 2020, alors que le covid-19 commençait à perdre du terrain dans certaines parties du monde…
Le débat autour de la climatisation n’est pas nouveau. Il avait été alimenté par une contamination en série dans un restaurant de Canton, en Chine. C’était en janvier dernier. L’un des clients de cet établissement avait eu un malaise après avoir quitté les lieux, mais ses proches qui l’accompagnaient n’ont rien eu. En fait seuls ceux qui se trouvaient dans l’axe de l’air conditionne sont tombés malades. Des chercheurs ont tout de suite pointé du doigt la climatisation. Ils l’ont soupçonnée de transporter des gouttelettes dans les airs. D’autres pensaient plutôt que c’est le non renouvellement de l’air qui a provoqué l’incident.
Pour Masayuki Ishida, médecin infectiologue à l’hôpital de Kochi (sud du Japon), la cause est entendue : les micro-gouttelettes potentiellement infectées sont un vrai danger. Elles peuvent voyager à travers la climatisation et contaminer même des individus loin d’une personne malade. Selon lui il faut se rabattre sur l’aération naturelle. Il est d’avis que la climatisation diffuse rarement de l’air extérieur et ne fait que recycler l’air intérieur. « Il est souhaitable d’avoir un renouvellement de l’air pendant cinq à dix minutes toutes les heures”, indique le médecin. Le mieux c’est de favoriser un courant d’air entre deux fenêtres. Si c’est impossible, il faut installer un ventilateur à l’opposé de la fenêtre, pour que l’air de l’intérieur soit expulsé.
S’agissant des purificateurs d’air, leur effet contre le coronavirus n’est pas prouvé, d’après la société des ingénieurs en chauffage, air conditionné et sanitaire du Japon…

1 COMMENT

  1. Les risques de la climatisation concernent les pneumopathies communautaires qui sont dues principalement à l’inhalation de moisissures ou de bactéries, ou de virus comme le coronavirus , appelées encore maladies des climatiseurs ou des humidificateurs. Ces maladies pulmonaires sont souvent dues à l’entretien défectueux des unités de climatisation … avec une pollution de l’air importante en particulier dans les milieux confinés, … ! : https://www.officiel-prevention.com/dossier/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/les-mesures-de-prevention-et-de-protection-du-personnel-en-cas-de-pandemie-covid-19-etc

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here