La classification par la Tunisie des pays du monde selon la gravité de la propagation du Coronavirus, se base sur des indicateurs scientifiques

0

Tunisie-Tribune (gravité de la propagation du Coronavirus m) – Le membre du comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, Habib Ghedira, a déclaré, jeudi, que la classification tunisienne des pays du monde en zones verte, orange ou rouge, en fonction de la gravité de la propagation du Coronavirus, a été basée sur des critères et indicateurs scientifiques approuvés par de nombreux pays du monde.

Dans une déclaration à la TAP, Ghedira a indiqué que parmi les indicateurs les plus importants, figure le nombre de cas de contamination enregistrées depuis la propagation du virus, la courbe épidémique au cours des 14 derniers jours et le nombre d’arrivées porteurs du virus par rapport au nombre total des arrivées dans le pays concerné.

Cette classification sera réexaminée chaque trois ou quatre jours en fonction de l’évolution des conditions épidémiologiques, a ajouté Ghedira, notant que l’indicateur du propagation du virus RT, ainsi que le type de propagation épidémique, selon qu’elle soit une propagation communautaire moyenne ou limitée en zones isolées, a été également retenue.

En ce qui concerne la classification de la France dans la région orange, alors que l’Allemagne et l’Italie étaient classées dans la zone verte, Ghedira a expliqué que l’Allemagne enregistre actuellement des cas de contamination dans des zones isolées, tandis que l’Italie avait stoppé la propagation communautaire du virus en dépit de l’enregistrement d’un certain nombre de décès.

“En revanche, la France continue d’enregistrer une propagation communautaire, d’où son classement dans la zone orange”, a-t-il précisé.

Ghedira a souligné que le comité scientifique assure un suivi de l’évolution de la situation à travers le monde et recourt en conséquence à l’analyse des données qui s’y rapportent, à leur examen pour en débattre avec l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes afin de les actualiser et faciliter le processus d’entrée en Tunisie par la reclassification de certains pays.

La zone verte regroupe les pays qui ont réussi à maîtriser l’épidémie et qui enregistrent une faible prévalence du virus.

Les voyageurs étrangers et tunisiens en provenance de ces pays, sont autorisés à entrer en Tunisie sans restrictions, doivent remplir un formulaire électronique et se soumettre aux procédures de prévention dont, la prise de température corporelle et la réponse à certaines questions liées à l’état de santé.

La “zone orange” regroupe les pays où la prévalence de l’épidémie est modérée. Les voyageurs en provenance de ces pays sont tenus de fournir un test de laboratoire RT-PCR à travers un échantillon du nez, et sont soumis à un auto-isolement à domicile pendant une période de 14 jours sans recours à une autre procédure, sauf en cas d’apparition des symptômes du Covid-19 sur la personne concernée.

En ce qui concerne les arrivées des pays classés dans la “zones rouge”, “aucun touriste n’en sera accepté” affirme Ghedira, soulignant qu’en revanche, il n’est pas possible d’empêcher un citoyen tunisien résidant dans les pays de cette région de retourner dans son pays, à condition qu’il se conforme à l’auto-isolement obligatoire pendant une semaine et se soumette à un test de dépistage à partir du sixième jour de son arrivée.

Il a expliqué que si les résultats de l’analyse s’avèrent positifs, la personne concernée sera hébergée dans un centre de soins Covid-19 ou dans un hôpital désigné à cet effet dans le cas d’une complication sanitaire.

La classification des pays par l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, hier mercredi, a concerné 105 pays, sur la base du niveau de prévalence du coronavirus dans chaque pays.

Il s’agit des pays de la ” zone verte “, au nombre de 46 ayant réussi à maitriser l’épidémie, de 59 pays classés dans la ” zone orange ” où la situation épidémiologique est considérée comme étant “modérée”, tandis que le reste des pays du monde, à l’exception de l’Algérie et de la Lybie, ont été classés dans la ” zone rouge “.

Cette classification ne concerne pas l’Algérie et la Lybie qui ont été spécifiées par des mesures spécifiques en vue d’organiser le processus d’ouverture des frontières avec la Tunisie.

Aucun pays arabe n’a été classé dans la “zone verte”, tandis que le Maroc, la Jordanie et le Liban, ont été classés dans la “zone orange”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here