Coronavirus : les croisières en Méditerranée reprennent dimanche en Italie, mais sans arrêt à Venise

0

Tunisie-Tribune (croisières en Méditerranée) – Avec le départ dimanche 16 août du MSC Grandiosa du port de Gênes, le groupe MSC devient le premier croisiériste international à reprendre ses voyages en Méditerranée depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus. En Italie, le secteur représente près de 15 milliards d’euros et emploie plus de 50 000 personnes, autant dire que la reprise de l’activité est fondamentale pour le pays.

« Nous ne voulons pas de nouvelles restrictions« , a expliqué le président du Conseil Giuseppe Conte, « alors nous avons prévu la reprise des croisières à partir de mi-août ainsi que plusieurs activités économiques. »

Pas de passage dans le port de Venise

De leur côté, les croisiéristes affirment avoir des protocoles sanitaires stricts : équipes médicales renforcées, prises de température quotidiennes ou encore réduction du nombre de passagers pour permettre la distanciation physique. Mais tous les ports italiens ne vont pas profiter du retour des paquebots, qui ne passeront pas par Venise notamment. Les opérateurs du port ont d’ailleurs manifesté cette semaine contre cette décision.

« Nous voulons seulement travailler« , déplore l’un des manifestants, Silvestro Ravagnan interrogé par Venezia Today. « Nous sommes dans une situation désastreuse, et pas seulement moi, toute ma coopérative, tous les gens qui travaillent pour les grands navires, parce qu’il n’y a plus de croisières. Les paquebots doivent pouvoir entrer dans le port de Marghera et ce ne serait plus un problème pour la place Saint-Marc, ni pour la navigation« , poursuit-il.

Les associations environnementales qui s’opposent au retour des paquebots à Venise ont en effet gagné une bataille mais certains croisiéristes envisagent de revenir à Venise si la ville les accueille, disent-ils, de manière responsable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here