Kais Saïed à l’occasion de la célébration de la journée nationale du savoir: « La Tunisie a besoin d’une véritable éducation nationale »

1

Tunisie-Tribune (éducation nationale) – Célébrant la Journée nationale du savoir, le Chef de l’Etat, Kaïs Saïed, a prononcé un discours pour revenir sur les réalités, mais aussi sur ce qu’il a appelé les lacunes des programmes éducatifs en Tunisie. Pour lui, il est aujourd’hui primordial de réviser certains programmes éducatifs et d’enseignement pour mettre en place une «véritable éducation nationale».

Ceci passera, selon ses dires, par l’instauration de l’équité pour garantir à tous les Tunisiens toutes les chances sur un pied d’égalité pour avoir accès au droit fondamental de l’éducation et supprimer toutes les disparités régionales. Critiquant les précédentes tentatives de réforme du système éducatif, le Président de la République a appelé à opérer les réformes nécessaires dans ce secteur en vue de concrétiser ce droit constitutionnel. «La politique s’est introduite dans le domaine de l’éducation sous le slogan des réformes, mais n’a fait qu’empirer la situation. Aujourd’hui, nous devons opérer les réformes nécessaires pour faire naître une véritable éducation nationale», a-t-il préconisé. Il a également appelé à l’introduction de la philosophie dans le système éducatif, comme matière enseignée dès les classes primaires. «Certains programmes éducatifs me semblent comme des crimes contre ce pays, nous avons aujourd’hui besoin d’enseigner la philosophie et les principes de libertés et de travail dès le primaire pour immuniser cette société contre tous les maux», a-t-il ajouté.

Dans ce sillage, le Chef de l’Etat a rappelé que le savoir, l’éducation et l’enseignement sont les premiers remparts contre toute pensée extrémiste et contre le terrorisme, car,  souligne-t-il, la Tunisie a souffert de programmes éducatifs ayant conduit à la prolifération des courants extrémistes.

Il a également rappelé dans ce sens son initiative visant à mettre en place une instance constitutionnelle sous forme d’un Haut conseil de l’éducation. Ce conseil, explique-t-il, «se chargera de mettre en place les grandes stratégies nationales en matière d’enseignement et d’éducation dans le but de limiter l’implication des choix politiques parfois contradictoires et tributaires des préférences personnelles».

Le président de la République a également félicité tous les intervenants, dont notamment le personnel éducatif, pour leurs efforts ayant conduit au sauvetage de l’année scolaire et universitaire précédente et pour tenir les examens nationaux dans des conditions normales en dépit de la crise du  coronavirus.

Notons que la célébration de la Journée nationale du savoir a été aussi l’occasion de décorer certains étudiants et élèves lauréats.

1 COMMENT

  1. رئيس الجمهورية هو رئيس أحد الرئاستين للسلطة التنفيذية ، و بالتالي لا دخل له في سن القوانين التي هي من مشمولات السلطة التشريعية التي يضطلع بها البرلمان . فصل السلط التشريعية و التنفيذية و القضائية هي الركيزة الأساسية للنظام الجمهوري كما ينص على ذلك الدستور .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here