Quand saura-t-on le nom du futur président des Etats-Unis ? Détails du processus

0

Tunisie-Tribune (futur président des Etats-Unis ?) – Une affaire d’heures ou de jours. Le nom du futur président des Etats-Unis pourrait rester en suspens encore quelque temps, mais le couperet se rapproche.

Tout va dépendre du décompte toujours en cours dans plusieurs Etats. Même si le dépouillement n’est pas totalement achevé, un Etat peut être attribué à un des candidats par les médias. Par exemple, Fox News et Associated Press estiment que Joe Biden va mathématiquement gagner l’Etat de l’Arizona et l’a donc glissé dans la colonne du candidat démocrate, lui assurant 264 grands électeurs (sur les 270 donnant la présidence des Etats-Unis). Les autres grands médias comme le New York Times ou CNN n’ont pas fait ce choix. Pour eux, Joe Biden a actuellement 253 grands électeurs contre 214 pour Donald Trump. Seul le résultat final annoncé par les Etats permettra toutefois d’être sûr du nom du futur président des Etats-Unis. Joe Biden répète, lui, qu’il attend que tous les votes soient comptés.

Géorgie (16 grands électeurs, dépouillement achevé à 96%*). Cela devrait théoriquement être le prochain Etat à finir son décompte. Dans cet Etat, il reste moins de 90.000 bulletins à dépouiller, selon le secrétaire d’Etat, l’autorité locale en charge des élections. Celui-ci estime que le comptage des voix devrait être très majoritairement terminé dans la journée de jeudi. Une prochaine actualisation des résultats doit avoir lieu vers 16h30-17h, heure française. Actuellement, Donald Trump est en tête de 18.000 voix dans cet Etat, soit moins de 0,4% des voix. Mais le résultat de la course va être très serré. Plusieurs bastions démocrates n’ont toujours pas fini de compter, en particulier dans la région d’Atlanta. Si Joe Biden l’emportait dans cet Etat, Fox News et Associated Press seraient fondés à affirmer que Joe Biden a gagné l’élection présidentielle américaine, à moins que les deux organisations décident de se rétracter sur l’Arizona.

La Pennsylvanie pourrait décider de l’élection

Nevada (6 grands électeurs, dépouillement achevé à 86%*). Dans le Nevada, une actualisation des résultats est attendue à 18h, heure française. Mais le décompte ne devrait pas être achevé avant le 12 novembre, date limite pour terminer le dépouillement. L’Etat accepte en effet des bulletins jusqu’au 10 novembre, si celui-ci a été posté avant le 3 novembre, le cachet de la poste faisant foi. Les officiels du Nevada prévoient une conférence de presse quotidienne tous les jours à 19h jusqu’à la fin du processus électoral. Les résultats étant particulièrement serrés, il est peu probable qu’un média se risque à annoncer un vainqueur dans le Nevada avant plusieurs jours. Actuellement, Joe Biden est en tête de 8.000 voix (0,6 points). De nombreux bulletins restent encore à dépouiller dans la région de Las Vegas et de Reno, qui ont majoritairement accordé pour le moment leur vote au démocrate.*

Arizona 11 grands électeurs, dépouillement achevé à 86%*). Joe Biden va-t-il vraiment s’emparer de l’Arizona, comme l’annonce Fox News et Associated Press? Il est actuellement en tête de 2,4 points (68.000 voix) alors qu’il reste moins de 500.000 voix à compter. La bataille pour l’Arizona se concentre notamment dans le comté de Maricopa, où se situe la ville de Phoenix. En 2016, Donald Trump l’avait emporté avec une marge de 3 points (45.000 voix). Actuellement Joe Biden est en tête de 4 points (62.000 voix). Pour réussir sa « remontada », le président américain devra réussir à gagner 58% des bulletins non dépouillés. Une prochaine actualisation des résultats devrait avoir lieu vendredi à 3h du matin.

Pennsylvanie (20 grands électeurs, dépouillement achevé à 89%*). C’est l’Etat qui pourrait mettre Donald Trump en échec et mat. Si Joe Biden gagne la Pennsylvanie, il sera le prochain président des Etats-Unis, peu importe les résultats en Arizona. Les officiels de l’Etat sont confiants dans leur capacité à achever la très grande majorité du dépouillement avant jeudi soir (soit vendredi 6h du matin, pour nous). L’Etat a également décidé d’accepter les bulletins jusqu’au 6 novembre, ce que la campagne Trump conteste devant la Cour Suprême. Il reste moins d’un million de votes à compter, dont une nombre très important dans la région de Pittsburg et de Philadelphie, qui vote majoritairement démocrate. Les bulletins par correspondance actuellement comptés favorisent également le camp de Joe Biden. Pour le moment, Donald Trump maintient une avance de 2,6 points (165.000 voix) mais l’Etat pourrait bien basculer côté démocrate dans les prochaines heures.

Caroline du Nord (15 grands électeurs, dépouillement achevé à 95%*). Contrairement à certains autres Etats (Pennsylvanie, Michigan), la Caroline du Nord a commencé à dépouiller ses votes par correspondance en avance. Néanmoins, en tenant compte du cachet de la poste, la Caroline du Nord permet que les bulletins qui arriveront jusqu’au 12 novembre puissent être comptés. Le résultat final pourrait être encore indécis pendant plusieurs jours. Actuellement, Donald Trump mène de 1,4 point (soit 67.000 voix).
*selon le New York Times.

Avec RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here