Les agents de la fiscalité, de la Comptabilité Publique et du Recouvrement protestent devant le ministère de l’Économie

0

Tunisie-Tribune (agents de la fiscalité) – Les agents de la fiscalité, de la Comptabilité Publique et du Recouvrement se sont rassemblés, lundi matin, devant le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement, dans le cadre d’une journée de colère décidée par la fédération générale des finances et de la planification pour réclamer leurs « droits légitimes », dont principalement le statut des agents de la fiscalité, de la Comptabilité Publique et du Recouvrement Le secrétaire général de la fédération, Abdallah Gammoudi a déclaré que le sit-in du bureau exécutif de la fédération organisé au siège du ministère de l’économie se poursuivra jusqu’à ce que les revendications des protestataires soient satisfaites dont l’application des accords signés avec le gouvernement.

« Nous ignorons aujourd’hui qui dirige le ministère des Finances devenu entre les mains d’un lobby qui contrôle le fonctionnement de ses rouages ??au service des intérêts de réseaux de la contrebande et de la spéculation », a-t-il dit, soulignant l’absence de garanties juridiques pour protéger l’économie nationale et faire face à la propagation de l’économie parallèle qui a porté atteinte à l’économie nationale. Selon lui, la Tunisie n’aurait plus besoin d’emprunter et de s’endetter, si elle règlemente l’économie informelle.

Gammoudi a ajouté que « les agents de la finance ne demandent que l’activation des accords conclus et l’application de l’article 66 de la loi de finances 2016, qui prévoit certaines garanties juridiques ainsi que la publication du statut des agents de la fiscalité, de la Comptabilité Publique et du Recouvrement et le décaissement des primes de contrôle et de recouvrement de 2019 en plus de la révision du barème des promotions pour les employés du secteur » , critiquant « la politique d’atermoiement face à l’ensemble de revendications contenues dans les procès verbaux ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here