Covid-19 : pourquoi le Royaume-Uni veut-il retarder la deuxième injection du vaccin ?

0

Tunisie-Tribune (injection du vaccin) – Le Royaume-Uni a décidé de décaler l’injection de la deuxième de vaccin contre le Covid-19. Prévue entre trois et quatre semaines après la première, elle pourra être repoussée jusqu’à 12 semaines. Une décision qui fait débat dans la communauté scientifique.

Hormis le vaccin chinois de CanSino, les vaccins les plus avancés contre le Covid-19 nécessitent tous deux injections, à quelques semaines d’intervalles. Mais alors que le nombre de cas flambe et que le pays a déjà enregistré plus de 75 000 morts, le Royaume-Uni a pris deux décisions drastiques pour sa campagne de vaccination : espacer l’injection de la deuxième dose, et, uniquement s’il est impossible de faire autrement, mélanger différents vaccins.

Normalement, le vaccin de Pfizer doit être donné avec 21 jours d’intervalle entre les deux doses, et celui de AstraZeneca, administré au Royaume-Uni depuis lundi 4 janvier, 28 jours d’intervalle. Mais dans la dernière mise à jour de ses consignes vaccinales, le gouvernement britannique recommande de prévoir la deuxième injection « entre quatre et douze semaines après la première dose pour permettre à plus de personnes de bénéficier de la protection vaccinale ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here