Un expert de l’ONU dénonce les « proportions épidémiques de la haine antimusulmane » dans le monde

0

Tunisie Tribune (ONU)- La haine antimusulmane prend des proportions épidémiques, a fustigé, jeudi à Genève, un expert indépendant des Nations Unies, exhortant les États à agir face à « la discrimination islamophobe ».

« À la suite des attaques terroristes du 11 septembre et d’autres actes de terrorisme horribles prétendument perpétrés au nom de l’Islam, la suspicion institutionnelle à l’égard des musulmans et de ceux qui sont perçus comme tels a pris des proportions épidémiques », a déclaré Ahmed Shaheed, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté de religion.

S’adressant aux membres du Conseil des droits de l’homme, il a ajouté que « l’islamophobie construit autour des musulmans des représentations imaginaires ».

Un tel imaginaire « parrainé par l’État » est ainsi utilisé pour justifier « la discrimination, l’hostilité et la violence contre les musulmans ». « Cela a des conséquences dramatiques pour la jouissance des droits de l’homme, y compris la liberté de religion ou de conviction », a-t-il fait valoir.

M. Shaheed a indiqué avoir reçu de nombreuses informations faisant état d’attaques contre des propriétés musulmanes, notamment des mosquées, des centres communautaires, des maisons familiales et des entreprises. Des bâtiments ont été ainsi profanés par « des graffitis offensants ou des carcasses d’animaux, comme une tête de cochon clouée à la porte d’une école géorgienne ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here