Sessions de formation au profit des femmes élues membres des conseils municipaux

0

Tunisie-Tribune (femmes élues membres des conseils municipaux) – Des sessions de formations ont été lancées en Tunisie dans leurs premières édition au profit des femmes élues membres des conseils municipaux au niveau local en Tunisie et dans la région Arabe, organisées par le Réseau des femmes parlementaires arabes pour l’égalité « Raédat » dirigé par l’ancienne parlementaire Mme Houda Slim, qui se tiendront jusqu’au 15 mars 2021, en partenariat avec le réseau des femmes élues dans les conseils municipaux , le Club Culturel Ali Belhouane et avec le soutien du Parti National Ecossais (SNP) et de la Fondation de Westminster pour la Démocratie (WFD).

L’un des objectifs de ces sessions est de former des formatrices capables d’utiliser leurs compétences acquises afin de soutenir le rôle actif des conseillères, dans l’espoir de mieux répondre aux besoins et aux priorités des citoyens locaux. Mais aussi travailler pour créer un réseau de conseillères contribuant à renforcer le leadership des femmes dans les processus de prise de décisions au niveau local, et développer l’environnement des femmes élues s’exerçant à gérer les affaires locales loin des conflits politiques.

Mme Houda Slim a confirmé que le lancement de ce réseau poussera à élargir le cercle de défense des femmes membres des conseils municipaux et à leur fournir tous les aspects pratiques qui poussent à leur inclusion dans les politiques centrales et locales. La présidente du Réseau des femmes parlementaires arabes pour l’égalité « Raédat » a ajouté que les femmes qui sont membres des conseils municipaux font face à diverses difficultés dans l’exercice de leurs fonctions, soulignant que la formation du réseau des femmes élues dans les conseils municipaux sera un espace pour les échanges et la coopération entre les femmes travaillant dans la gestion des affaires locales, d’une part, et pour que les femmes élues soient en mesure de faire face à la marginalisation des femmes dans la gestion des affaires locales, d’autre part..

Ses sessions de formation sont supervisées par un groupe d’experts, qui aborderont, à travers ces dernières, de nombreuses questions liées aux affaires municipales, telles que les moyens de résolutions des conflits de compétences entre les municipalités et l’autorité centrale, la budgétisation axée sur les résultats et sensible au genre social, ainsi que la présentation des outils de démocratie participative et la recherche dans les moyens responsables du développement de la stratégie de communication, et aussi l’apprentissage de la rédaction d’un projet convaincant capable d’acquérir des subventionnés, et la manière de s’adresser à un public, sachant que ces sessions se poursuivront pendant une durée de deux ans dans l’espoir d’augmenter le nombre de participants afin d’élargir encore le réseau.

Lotfi Hariz

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here