L’engagement des gouvernements à interdire la torture manque de crédibilité (expert de l’ONU)

0

Tunisie Tribune (ONU)- Les gouvernements du monde entier ne font pas preuve « d’engagement crédible en faveur de l’interdiction absolue » et universelle de la torture et des mauvais traitements et que la plupart sont sur « la défensive, dédaigneux ou évasifs face aux allégations de tels abus », a déploré, lundi, un Expert indépendant des Nations Unies.

« Au fil des ans, neuf allégations de torture et de mauvais traitements sur dix officiellement transmises aux gouvernements de toutes les régions du monde ont été complètement ignorées ou n’ont pas reçu de réponse permettant de prévenir, d’enquêter ou de réparer efficacement la violation en question » a déclaré Nils Melzer, Rapporteur spécial sur la torture.

S’adressant au Conseil des droits de l’homme à Genève, il a ajouté que les réactions des gouvernements aux allégations et aux demandes qui leur sont transmises vont du silence complet au rejet agressif, au déni sans fondement, à l’obstruction bureaucratique et même à des formes sophistiquées de faux-semblants.

« Le dénominateur commun de tous ces schémas est qu’ils assurent l’impunité aux tortionnaires et privent les victimes de réparations et de réparations », a détaillé M. Melzer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here