La directrice du FMI s’inquiète pour les pays à revenu intermédiaire

0

Tunisie Tribune (FMI)- La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a déclaré mercredi qu’elle examinerait avec les membres du FMI la question de savoir s’ils sont favorables à l’octroi de financements à faible taux d’intérêt ou sans intérêt aux pays à revenu intermédiaire durement touchés par la pandémie de COVID-19, et pas seulement aux pays les plus pauvres.

Kristalina Georgieva, a déclaré qu’elle était préoccupée par les pays tributaires du tourisme et d’autres pays à revenu intermédiaire qui présentaient des fondamentaux plus faibles et des niveaux d’endettement élevés, même avant la pandémie, et qu’elle était généralement favorable à l’adoption d’une définition plus large de ce qui rend un pays « vulnérable ».

Le Fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et la croissance du FMI ne peut actuellement prêter qu’aux pays les plus pauvres, ce qui limite la capacité des pays en développement à revenu plus élevé à obtenir des prêts à faible taux d’intérêt ou à taux zéro de la part du FMI.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here