Le Danemark arrête d’administrer le vaccin d’AstraZeneca contre le COVID-19

0

Tunisie-Tribune (AstraZeneca) – Le Danemark a décidé mercredi de totalement cesser d’administrer le vaccin d’AstraZeneca contre le COVID-19, a annoncé l’Autorité danoise de la santé lors d’une conférence de presse avec l’agence nationale des médicaments.

« Sur la base des conclusions scientifiques, notre évaluation globale montre qu’il existe un risque réel d’effets secondaires graves associés à l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca contre le COVID-19. Nous avons donc décidé de retirer ce vaccin de notre campagne de vaccination », a déclaré Soren Brostrom, directeur général de l’Autorité danoise de la santé.

Dans un communiqué de presse publié mercredi, l’organisation a aussi affirmé que la pandémie de COVID-19 étaient « actuellement sous contrôle » au Danemark, ajoutant que ce fait avait pesé dans la décision.

Le Danemark a d’abord suspendu l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca le 11 mars, invoquant des « effets secondaires très rares mais graves » signalés pendant le contrôle de l’innocuité du vaccin.

La décision prise ce mercredi par le Danemark d’abandonner le vaccin d’AstraZeneca est intervenue à la suite du récent verdict de l’Agence européenne des médicaments (AME), qui affirme que « les avantages du vaccin d’AstraZeneca contre le COVID-19 l’emportent toujours sur les risques pour les personnes qui le reçoivent ».

L’Autorité danoise de la santé est d’accord avec les conclusions générales de l’AEM, a fait savoir M. Brostrom, ajoutant qu' »en plein milieu d’une épidémie, il a été difficile de décider de poursuivre notre campagne de vaccination sans un vaccin efficace et déjà disponible contre le COVID-19″.

L’autorité a néanmoins pris note des autres commentaires de l’AEM, selon qui « l’utilisation du vaccin dans les campagnes de vaccination au niveau national devrait aussi tenir compte de la situation épidémiologique et de la disponibilité des vaccins dans chaque pays de manière individuelle ».

« Nous sommes globalement d’accord avec l’évaluation de l’AEM concernant le vaccin d’AstraZeneca. C’est pourquoi il est important de souligner que c’est toujours un vaccin approuvé », a insisté M. Brostrom.

« Mais si le Danemark était dans une situation complètement différente au milieu d’une troisième vague violente (…) et que nous n’avions pas atteint un stade aussi avancé dans notre déploiement de vaccins (…) alors je n’hésiterais pas à utiliser ce vaccin, même s’il y a des complications rares mais graves associées à son utilisation. »

D’après la dernière mise à jour de l’Institut national du sérum (SSI), 149.884 personnes ont reçu au moins une dose du vaccin d’AstraZeneca contre le COVID-19 au Danemark tandis que 596 ont reçu deux doses.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here