Jerandi participe à la session extraordinaire de la Ligue des Etats arabes sur la Palestine

0

Tunisie-Tribune (session extraordinaire de la Ligue des Etats arabes sur la Palestine) – Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi a participé, mardi, à la session extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes réuni au niveau ministériel et consacrée à l’examen des développements de la situation dans les territoires palestiniens occupés.

La réunion s’est tenue par visioconférence sous la présidence du vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Qatar Mohamed Ben Abdelrahman Ben Jassim al-Thani, en présence du secrétaire général de la Ligue des Etats arabes Ahmed Abou al-Gheith.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, Jerandi a indiqué que les violences exercées par l’occupant israélien contre les habitants de la ville Sheikh al-Jarrah, et les violations de l’intégrité de la Mosquée al-Aqsa et dans la bande de Gaza ainsi que les meurtres systématiques perpétrés ayant fait plus d’une vingtaine de martyrs et des centaines de blessés parmi les palestiniens, témoignent du racisme de l’entité sioniste et de son mépris à l’égard des résolutions et chartes internationales.

Cité dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, Jerandi a estimé que ces agressions constituent des violations graves du droit international et de l’ensemble des résolutions de la légalité internationale et sont considérées comme des crimes de guerre, d’extermination et de nettoyage ethnique qui doivent être soumis à la Cour pénale internationale.

Le ministre des Affaires étrangères a rappelé, à cet égard, que la Tunisie a appelé, à l’initiative du président de la République Kais Saied, à la tenue d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU pour examiner des derniers développements et mobiliser le soutien de la communauté internationale à la cause palestinienne juste.

La Tunisie a ainsi réitéré son appel à la communauté internationale pour qu’elle assume ses responsabilités morales et juridiques à l’égard du peuple palestinien en lui garantissant une protection internationale, le recouvrement de ses droits et la préservation de son patrimoine sacré.

Sur un autre plan, la Tunisie envisage avec plusieurs autres pays frères et amis de s’adresser à l’Assemblée générale de l’ONU pour l’adoption d’une résolution qui condamne cette escalade et met l’occupant sioniste devant ses responsabilités.

Au cours de cette réunion ministérielle, la Tunisie a estimé que la situation critique dans les territoires palestiniens commande aux pays arabes de conjuguer les efforts pour que la cause palestinienne soit placée à nouveau sur le devant de la scène internationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here