Asma Sehiri : Nous espérons parvenir à achever le diagnostic de l’espace maritime en Tunisie avant la fin de l’année 2021

0

Tunisie Tribune (Asma Sehiri) – La secrétaire générale chargée des Affaires maritimes, Asma Sehiri a indiqué, mercredi, dans une déclaration à l’agence TAP, qu’elle ambitionne parvenir à achever le diagnostic de l’espace maritime en Tunisie avant la fin de l’année 2021. Elle a ajouté, lors d’une visite effectuée adans le gouvernorat de Mahdia, qu’une équipe de travail, dirigée par un comité de pilotage, comprenant des représentants de tous les ministères concernés, œuvre à finaliser ce diagnostic, dans l’objectif de concevoir une stratégie nationale dédiée au domaine maritime.

« Cette stratégie, qui devrait être présentée à un comité ministériel durant l’année 2022, permettra d’unifier toutes les stratégies sectorielles portant sur les domaines du transport maritime, du tourisme, de l’environnement, de la pêche… », a expliqué la responsable, ajoutant que le diagnostic se focalisera notamment sur les textes juridiques, afin d’identifier les vides qui empêchent la faisabilité des interventions gouvernementales.

Au niveau institutionnel, le groupe de travail examinera le niveau d’interaction de rôles des différentes institutions publiques concernées, dont l’Agence nationale pour la protection de du littoral, l’Agence nationale de gestion de déchets, le ministère de l’Agriculture…, ainsi que les difficultés auxquelles elles sont confrontées, à savoir le manque de ressources humaines, de moyens financiers … Le groupe de travail s’intéressera aussi aux problématiques liées à l’investissement, en veillant à améliorer le cadre législatif, à renforcer la bonne gouvernance des structures concernées et à impulser l’économie bleue… Sehiri a évoqué, par ailleurs, les nombreux problèmes auxquels est confronté le domaine maritime en Tunisie, tels que la pêche anarchique et la pollution industrielle, appelant le tissu industriel à respecter l’environnement. Elle a souligné, aussi, l’impératif de définir des solutions basées sur une approche économique et sociale pour améliorer les conditions de vie des pêcheurs et les encourager à participer pour assurer la pérennité des ressources halieutiques.

Placée sous la tutelle de la présidence du gouvernement, l’Agence Générale des Affaires Maritimes travaille en coordination avec un comité ministériel regroupant les ministères de l’Intérieur (la Garde Maritime), des Finances (la douane Maritime), de l’Agriculture (la pêche) et de la Défense nationale (Garde-côtes). Cette structure est chargée de la protection du milieu maritime et de la prévention de la pollution maritime, ainsi que de la préservation du patrimoine culturel subaquatique…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here