Ali Kooli au 22e Forum de l’Économiste Maghrébin : « Nous devons réfléchir ensemble pour un changement vers le mieux ! »

0

Tunisie-Tribune (Ali Kooli) – A l’occasion de la 22ème édition du Forum de L’Economiste Maghrébin, ayant pour thème « Quelle Tunisie dans le nouveau monde qui se dessine. Les tendances lourdes qui vont impacter la Tunisie d’ici 2030 », le ministre de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’investissement, Ali Kooli, affirme qu’il croit aux capacités de la Tunisie et de son tissu économique.

Ainsi, Ali Kooli explique que cette conviction résulte de la haute capacité des entreprises dans le renforcement de l’économie nationale; ainsi que dans la création d’emplois.

Par la suite, le ministre a déclaré que « le monde qui nous attend est un monde où nous devons relever plusieurs défis. Et ce, qu’ils soient technologiques ou inclusifs; en suivant les changements ».

En outre, Ali Kooli précise que la stratégie gouvernementale vise trois axes principaux. A savoir: une Tunisie plus digitale; une Tunisie plus inclusive; et une Tunisie plus proches des questions relatives à l’environnement.

« Le monde bouge de façon exponentielle! », estime le ministre. « Nous devons suivre le train du changement. Mais sans courir derrière un train qui court plus vite que notre rythme », a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, le ministre a affirmé que la réussite des sociétés d’intelligence artificielle et de plusieurs startup ne peut que donner de l’espoir à la Tunisie.

De même, le ministre a rappelé que le gouvernement travaille d’arrache-pied pour appuyer, soutenir et favoriser l’inclusion des entreprises tunisiennes. Ces efforts portent, également, sur les compétences nationales.

« Pour cela, il faut accorder une importance primordiale à l’environnement et à l’environnement de l’entreprise aussi », a-t-il dit. « C’est pour cela que le gouvernement propose un programme précieux en matière d’énergies renouvelables », a-t-il ajouté.

A ce sujet, Ali Kooli a affirmé que la Tunisie possède les capacités et les compétences pour faire fonctionner ce programme.

D’ailleurs, le contexte épidémique a amené l’ensemble de la planète à réfléchir, selon lui. Nous pouvons en tirer des leçons et anticiper les épidémies possibles dans l’avenir.

Pour conclure, M. Kooli a souligné l’importance de vivre dans une Tunisie plus inclusive avec une meilleure distribution du capital et des revenus. Cette amélioration des revenus ne vient pas seulement des salaires. Mais elle vient aussi des primes, d’une fiscalité plus juste et de l’adoption de nouvelles méthodes.

Source : l’Economiste’Maghrebin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here