Bizerte : Le confinement général envisagé face à une situation alarmante, le point avec Dr Baya Cherif

0

Tunisie Tribune (confinement général) – La situation sanitaire dans le gouvernorat de Bizerte ne cesse de s’aggraver. La semaine dernière, la région s’est placée en première place en termes de taux de positivité avec 78,5% (142 cas positifs sur un total de 181 analyses à la date du vendredi 25 juin).

La délégation de Joumine est depuis plusieurs jours en confinement général, où la propagation du virus a atteint un niveau alarmant avec plus de 400 cas sur 100.000 habitants.

Afin de freiner l’hémorragie, les autorités locales ont évoqué la possibilité d’un isolement total à travers tout le gouvernorat. Avec seulement deux hôpitaux principaux et un de circonscription, la situation pourrait vite basculer comme c’est le cas à Kairouan.

Contexte sanitaire

Depuis le week-end dernier, le gouverneur de Bizerte , Mohamed Gouider a mis en place certaines mesures afin de freiner les effets ravageur du Covid-19.

En plus de la délégation de Joumine placée en confinement général, les délégations de Bizerte-nord, Bizerte-Sud, Menzel Jemil et Zarzouna ont été placées en confinement ciblé. Le couvre-feu a été avancé à 20h, les marchés hebdomadaires et les mosquées fermées au public et enfin les rassemblements strictement interdits. Quant aux cafés et restaurants, ils ont pour obligation de lever chaises et tables à 16h et d’interdire les narguilés. Ces dispositions seront en vigueur jusqu’au 11 juillet prochain.

Ces décisions urgentes ont été décrétées au vu du fort taux d’incidence dans ces régions :

Plus de 400 cas sur 100 mille habitants à Joumine ;

Entre 300 et 400 cas pour 100 mille habitants à Bizerte Nord

Entre 200 et 300 cas sur 100 mille habitants à Zarzouna et Menzel Jemil,

Mais ces mesures seront-t-elles suffisantes pour maîtriser la pandémie ? Et surtout seront-elles respectées ? Difficile à en voir le comportement des habitants. Gnetnews s’est rendu à Bizerte ce dimanche. Les quais qui bordent le canal au niveau de la ville de Zarzouna étaient bondés. Au niveau du centre-ville, l’activité était moindre mais les vendeurs ambulants de fruits et légumes étaient présents aux abords du marché couvert et ne portaient pas de masques.

Les cafés ont bien respecté la levée des chaises et des tables à l’extérieur, mais certains établissements ont discrètement laissé les clients s’installer à l’intérieur.

Dans une déclaration à la télévision nationale, le gouverneur Mohamed Gouider a indiqué que si la situation sanitaire ne s’améliorait pas dans les prochains jours, le passage d’un confinement ciblé à un confinement général pourrait être envisagé.

10 lits de réanimation pour tout le gouvernorat

Le gouvernorat de Bizerte est pourvu de deux hôpitaux principaux. L’hôpital Habib Bougetfa situé en ville et celui de Menzel Bourguiba. Les deux établissements sont dotés d’un circuit Covid.

Afin d’en savoir plus, nous avons rencontré Dr Baya Cherif. Elle est médecin principal au CHU de Bizerte et exerce au sein du circuit Covid. Elle nous explique que la situation est critique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here