Hichem Mechichi ancre son action à celle de Bourguiba et annonce que la campagne vaccinale va vaincre la pandémie

0

Tunisie-Tribune (la campagne vaccinale va vaincre la pandémie) – Hichem Mechichi, chef du gouvernement, s’est adressé aux Tunisiens, lundi soir, avec un discours sur fond de vœux de l’Aïd El Idha, pour tout dire, en peu de mots, sur la situation du pays sans rien dire de particulier.

Notons qu’il a cherché à ancrer son action (et celle de son gouvernement) dans la foulée de celle de Bourguiba, visionnaire et précurseur en faveur de la vaccination. Il a annoncé haut et fort que la Tunisie vaincra cette pandémie.

Il a assuré, aussi  (et c’est à son crédit) que la situation depuis le début de sa prise de fonction était difficile car personne n’était disposé à aider le gouvernement.

« Malgré que les attaques ont été lancées d’une façon incessante, Nous n’avons pas et n’allons pas fuir nos responsabilités. Nous allons finir par vaincre les difficultés malgré les obstacles et les moyens limités ».

Le chef du gouvernement a tenu à remercier les efforts diplomatiques du président de la République pour amener les vaccins et encourager les dons en de matériels médicaux et sanitaires.

« Suite à l’arrivée d’une certaine quantité de doses, j’ai donné des ordres afin d’accélérer le rythme de la vaccination. La Tunisie est expérimentée dans ce domaine… et nous serons efficaces », a-t-il assuré.

« Les familles tunisiennes passent par une période difficile. Certains ont perdu un être cher, d’autres ont peur d’en perdre… Nous connaissons tous la situation économique difficile du pays, même avant l’épidémie. » Et pour expliquer la décision d’exclure le confinement total et sans parler des possibilités d’éventuelles aides financières de l’Etat aux nécessiteux, il ajoute : » Certains personnes ne peuvent pas supporter de rester deux jours sans travailler… parce qu’ils ne pourront pas nourrir leurs enfants. »

Hichem Mechichi s’est engagé à faire baisser le nombres de contaminations d’ici la fin du mois de juillet …mais rappelle que cela reste tributaire du respect des mesures sanitaires et que la vaccination reste l’unique moyen pour maitriser la situation.

A cela, il ajoute que : « Quand notre peuple est uni, il est capable de tout affronter. Si la politique nous sépare, la patrie nous réunira. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here