J.O. Tokyo 2020 (Récap / 3e j) : des déceptions et de l’or… Le prodigieux Ahmed Ayoub Hafnaoui (18 ans) a été la surprise du chef

0

Tunisie-Tribune (J.O. Tokyo 2020 – Récap / 3e j) – Pour cette troisième journée des jeux olympiques, on attendait beaucoup plus la star du tennis Ons Jabeur pour passer facilement le premier tour devant la modeste  Espagnole Suarez Navarro classée 206eme WTA, mais la tenniswoman tunisienne a déçu  se faisant éliminer au premier tour 0-2\ 4-6 et 1-6,  comme dans ses deux précédentes participations à Londres 2012 et Rio 2016.

 

On attendait mieux également de la médaillée de bronze des J.O. de Rio 2016, Ines Boubakri en fleuret, mais celle-ci a calé devant la Russe Korobeynikova 3-15.

La troisième jeune femme attendue, est également éliminée au premier tour bien qu’ elle ait fait légèrement mieux qu’aux jeux de Rio 2016, à savoir qu’Olfa Cherni a terminé l’épreuve du pistolet à air comprimé (10m), au 25ème rang sur 53 participantes.

Aux épreuves de l’aviron, piscine olympique et Nour El Houda Ettaieb terminent 5èmes et avant dernières des repêchages des doubles sculls poids léger, pour disputer la course de classement mardi prochain.

Il avait fallu aller tête baissée à la piscine olympique où le seul jeune homme tunisien engagé au cours de cette troisième journée, pour changer d’ambiance et faire la fête au grand jour, le jour de la Fête de la République.

C’est que notre prodigieux jeune nageur Ahmed Ayoub Hafnaoui (18 ans), engagé  dans le couloir 8, le plus difficile à coté  des géants de la spécialité,  a réussi à damer le pion a tous les favoris de l’épreuve du 400m (nage libre), sur une distance qu’il a dominée de bout en bout, terminant, à la surprise générale, la course en tête, en offrant a la Tunisie sa première médaille d’or à Tokyo. Une médaille qui hisse notre pays au huitième rang sur 206 pays.

C’est la première médaille d’or pour le continent africain et le monde arabe, sous le ciel de la capitale japonaise, la 112ème médaille au total et la 28eme médaille d’or des pays arabes, dans l’histoire des jeux olympiques depuis 1896. Une performance qui a été saluée par les plus grands médias internationaux.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here